Carnets de l'Economie

​Entente chez les livreurs de colis : 672 millions d'amende




15/12/2015

Pas moins de vingt entreprises spécialisées dans la livraison de colis ont été épinglées par l'Autorité de la Concurrence pour avoir créé un véritable Cartel ? Elles se seraient entendues sur les prix de leurs prestations afin d'augmenter les prix et de ne pas permettre aux clients de faire jouer la concurrence autant que de droit. L'Autorité de la Concurrence les a donc condamnées à plusieurs centaines de millions d'euros d'amende.


Shutterstock/Economiematin
Shutterstock/Economiematin
C'est Geodis qui écope de l'amende la plus élevée : 196 millions d'euros. Chronopost, filiale de La Poste, écope de 99 millions d'euros, DHL Express France de 81 million et TNT Express France de 55 millions. Voilà pour les trois amendes les plus élevées mais au total l'Autorité de la Concurrence a infligé 672,3 millions d'euros d'amende aux vingt entreprises concernées. Ainsi que 30 000 euros au syndicat TLF des transporteurs de colis qui aurait "participé activement tant à l'organisation des échanges illicites qu'à la protection de leur confidentialité".

L'Autorité de la Concurrence reproche aux entreprises d'avoir tenu des réunions secrètes afin de décider des hausses des prix des services de manière illégale. Les augmentations étaient homogénéisées ce qui créait une distorsion de la concurrence et "sécurisait leurs négociation commerciales". En effet les entreprises clientes n'avaient pas de pouvoir pour renégocier les prix en faisant jouer la concurrence puisque celle-ci avait également augmenté ses prix.

Les TPE sont, d'ailleurs, les principales impactées par ce cartel selon le gendarme de la concurrence. Les faits, qui se sont déroulés entre 2004 et 2010, sont assez grave pour justifier le montant de cette amende, la plus élevée depuis le début du siècle.

15 entreprises et le syndicat TLF ont été en outre condamnés pour avoir créé une "surcharge gazole" répercutant sur les clients le prix de l'augmentation du carburant. L'Autorité les a condamnées à une amende totale de 1,4 millions d'euros.










Décideurs

Bernard Arnault : grand perdant de la Covid-19 parmi les milliardaires

Monsanto condamnée en appel dans l’affaire Roundup

Transport routier : la réforme européenne adoptée, vives critiques à l’Est

Jeff Bezos bat son propre record de richesse