Carnets de l'Economie

Pour fêter ses excellents résultats Ferrari distribue 4 000 euros à ses employés




09/04/2014

L’année 2013 a été une année excellente pour le constructeur italien au cheval dressé. Porté notamment par un marché chinois en pleine expansion, les nouveaux riches et ultra-riches de Chine sont friands de belles voitures et de luxe ostentatoire, Ferrari a clos son année avec une belle progression et de belles ventes. Du coup la direction a décidé d’en faire profiter les employés.


cc/flickr/mohammed nairooz
cc/flickr/mohammed nairooz
Les salariés de chez Ferrari sont habitués à ce genre de gratification en monnaie mais celle que va verser la marque cette année est la plus haute de son histoire. Quelques 4 096 euros seront offerts en tant que prime de production pour l’année 2013 aux salariés. Lors de leur prochaine paie, 2 096 euros seront donc rajoutés, les salariés ayant déjà perçu une avance sur cette prime de deux fois 1 000 euros.

L’an dernier, outre la prime de production, les employés s’étaient vus verser la prime tri-annuelle instaurée par le président du groupe, Montezemolo, qui a été reconduite pour trois nouvelles années. Ces primes sont versées et calculées selon un barème interne étudiés pour évaluer les succès de la marque et les partager avec les employés.

Il faut dire que Ferrari sait faire jouer son nom, le plus cher de l’industrie dans le dernier classement des marques. Pour ce faire, la production de Ferrari tous modèles confondus est limitée à 7 000 exemplaires par an.

Mais cela n’a pas empêché le constructeur de Maranello d’enregistrer une hausse de son chiffre d’affaires de 5% en 2013 tandis que le bénéfice net a bondi de 8,3% en un an dans un marché automobile qui peine à reprendre des couleurs.










Décideurs

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs

France : un « net ralentissement » de l’économie attendu en 2023