Carnets de l'Economie

Des produits moins bons dans l'est de l'Europe ?




Olivier Sancerre
12/03/2017

Les grandes marques adaptent leurs produits aux différents marchés, en particulier dans l'alimentaire où les goûts diffèrent d'un pays à un autre. Mais l'accusation de plusieurs pays de l'est de l'Europe est plus grave.


Ces pays, emmenés par la Hongrie, la Roumanie et la Slovaquie, estiment en effet que des produits comme le Nutella, le Coca-Cola, le chocolat Nesquick (Nestlé) ou encore les sauces Knorr sont moins bons dans l'est de l'Europe que partout ailleurs. Ces pays s'appuient sur une étude réalisée en Slovaquie et portant sur les mêmes produits achetés à Bratislava et en Autriche, à une poignée de kilomètres de la capitale slovaque.

Le goût et la composition des produits sont effectivement différents pour la moitié des 22 produits : le Coca-Cola par exemple est moins riche et sa formule est moins complexe en Slovaquie ; la pâte à tartiner Nutella est « moins crémeuse » ; le Nesquick est « plus intense et harmonieux » en Autriche. D'une zone géographique à une autre, les fabricants utilisent des ingrédients de moins bonne qualité : les matières grasses sont végétales plutôt qu'animales, on met des édulcorants plutôt que du sucre…

Cette histoire fait grand bruit dans les pays concernés, où on n'apprécie pas vraiment d'être qualifié de « poubelle de l'Europe ». À tel point que le dossier est entre les mains de la Commission européenne, qui s'est emparé du sujet des produits alimentaires de qualités différenciées. Du côté des marques, c'est le silence radio pour le moment.


Tags : alimentation








Décideurs

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs