Carnets de l'Economie

​DieselGate : Volkswagen va payer plus que prévu aux Etats-Unis




28/06/2016

Le constructeur allemand Volkswagen, empêtré depuis septembre 2015 dans un scandale lié à un logiciel truqueur que le groupe a installé sur ses moteurs diesel 2 litres pour frauder aux tests d'émissions polluantes, commence à connaître le coût de ses malversations. Ce dernier devrait être bien plus élevé que prévu, le volet civil de l'affaire ayant vu l'amende être relevée.


cc/pixabay
cc/pixabay
Volkswagen et les autorités fédérales ont trouvé un premier accord dans le cadre de l'enquête des moteurs truqués. Le groupe devrait débourser plus de 15 milliards de dollars, soit 5 milliards de plus qu'initialement annoncé. Le juge en charge de l'affaire au tribunal devrait valider mardi 28 juin 2016 ce premier accord auquel suivront d'autres volets, notamment le volet pénal.

Selon les indiscrétions qui ont fuité dans la presse, Volkswagen accepterait de payer les réparations des véhicules et 10 000 dollars à chaque propriétaire d'une voiture où le logiciel truquer serait installé, soit près de 475 000 véhicules sur le territoire américain. C'est ce montant qui a été relevé et qui a gonflé la facture : Volkswagen avait initialement déclaré que les propriétaires auraient reçu 5 000 dollars.

De plus, le groupe de Wolfsburg devra débourser 2,7 milliards de dollars à l'autorité américaine de régulation des émissions ainsi que donner 2 milliards de dollars pour la recherche sur les véhicules non polluants.

Mais, malgré ce volet civil qui arrive à son terme, le groupe risque de devoir payer encore des milliards de dollars d'amende dans le volet pénal de l'affaire, les autorités américaines soupçonnant Volkswagen d'avoir volontairement fraudé. Si amende il y a, elle viendra augmenter la facture finale du DieselGate.

Restent encore, pour Volkswagen, les volets civils et pénaux des autres pays qui ont entamé des poursuites à la suite du scandale ainsi qu'un risque d'amende pour pollution aggravée aux Etats-Unis, amende qui pourrait à elle seule atteindre 20 milliards de dollars.










Décideurs

Bernard Arnault : grand perdant de la Covid-19 parmi les milliardaires

Monsanto condamnée en appel dans l’affaire Roundup

Transport routier : la réforme européenne adoptée, vives critiques à l’Est

Jeff Bezos bat son propre record de richesse