Carnets de l'Economie

Les entreprises devraient embaucher massivement au deuxième trimestre 2022




Anton Kunin
22/03/2022

Les chefs d’entreprise et directeurs RH sont très nombreux à déclarer avoir des projets de recrutement pour le deuxième trimestre 2022, révèle le cabinet Manpower dans une nouvelle étude sur les intentions d’embauche.


C’est dans le secteur du numérique que les intentions d’embauche sont les plus élevées

Les entreprises devraient continuer à recruter massivement en France. Pour le deuxième trimestre 2022, les intentions d'embauche se maintiennent à un niveau quasiment aussi élevé qu’en début d’année. Le cabinet de recrutement Manpower, qui a sondé 41.379 chefs d’entreprise et directeurs RH, estime que pour la période avril-juin 2022, le nombre d’emplois devrait croître de 23%. Et même si ce chiffre est en repli par rapport au premier trimestre 2022, il va sans dire qu’il est très élevé. Par rapport au deuxième trimestre 2021, il est en progression de 14 points.

C’est dans le secteur du numérique, de la communication et des médias que les entreprises affichent les intentions d’embauche les plus élevées. Dans l’hôtellerie-restauration, les intentions d’embauche s’inscrivent en hausse également, mais de manière moins vigoureuse.

Le BTP recrute toujours, mais de manière moins soutenue

Tous secteurs confondus, sur un an, les intentions d’embauche s’inscrivent en hausse de 14 points. Cette progression annuelle atteint 20 points dans le secteur de la banque-finance et de l’immobilier. A contrario, c’est dans les secteurs de la construction et de l’industrie manufacturière que cette progression reste la plus limitée : 10 points en un an pour chacun de ces secteurs.

Si les entreprises de toutes tailles affichent des intentions d’embauche en hausse, ce sont les entreprises de plus de 250 salariés qui prévoient de recruter le plus (+26% d’intentions d’embauche sur un an), devant les entreprises de 50 à 249 salariés (+20%). S’agissant des régions, c’est en région parisienne que les intentions d’embauche s’avèrent les plus positives (+25%), devant le Centre-Est (+18%).










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?