Carnets de l'Economie

Le SMIC sera revalorisé le 1er janvier 2022




Paolo Garoscio
30/11/2021

Le gouvernement a, comme toujours, le dernier mot à ce sujet, notamment concernant un possible « coup de pouce » qui ne semble pas à l’ordre du jour : la revalorisation du SMIC au 1er janvier 2022 devrait bien avoir lieu, selon les experts, mais sera très inférieure à celle du 1er octobre 2021.


Une revalorisation du SMIC d’environ 0,6% au 1er janvier 2022

Pixabay/Engin_Aykurt
Pixabay/Engin_Aykurt
Les experts économistes consultés chaque année dans le cadre de la prévision de la revalorisation du SMIC ont rendu leurs conclusions aux partenaires sociaux : le SMIC devrait bien augmenter le 1er janvier 2022. Le revalorisation aura lieu malgré la hausse du 1er octobre 2021 car l’inflation est toujours d’actualité. Toutefois, l’augmentation du SMIC au début de l’année 2022 sera largement inférieure à celle d’octobre 2021.

Du fait d’une inflation supérieure à 2% entre août 2021 et novembre 2020, le 1er octobre 2021 le SMIC en France avait connu une revalorisation exceptionnelle de 2,2%, taux d’inflation sur la période. Ce ne sera pas le cas au 1er janvier 2022 : selon les experts, et sauf surprise en termes d’inflation en novembre 2021, la revalorisation devrait être de 0,5% voire 0,6%.

Le changement du mois de référence

Si la hausse du SMIC en janvier 2022 sera plus de 4 fois inférieure à celle d’octobre 2021, c’est à cause du changement du mois de référence. Alors que pour la hausse d’octobre 2021, le mois de référence était novembre 2020, depuis cette revalorisation c’est le mois d’août 2021 qui est devenu le nouveau mois de référence.

Ainsi, pour l’augmentation du SMIC de début 2022, le gouvernement va prendre en compte l’inflation entre août 2021 et novembre 2021, dont les données définitives ne seront connues qu’à la mi-décembre 2021. Le taux d’inflation sur la période devrait être relativement bas. Dès le 1er janvier 2022, le nouveau mois de référence sera alors novembre 2021.










Décideurs

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs