Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

Immatriculations neuves : le marché français vers les 2 millions en 2017




Olivier Sancerre
01/12/2017

Tout roule pour le marché français de l'automobile. Selon les derniers chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) pour novembre, ce sont plus de 180 000 immatriculations neuves qui ont été achetées le mois dernier.


La progression du nombre de voitures neuves écoulées en novembre est de 10,3% par rapport au même mois de l'an dernier, ou encore de 5,1% à nombre de jours ouvrés comparables. Une croissance solide, et c'est le cas depuis le début de l'année puisque la progression s'établit, sur onze mois, à 5,3%. Le CCFA planchait sur une hypothèse de 3 à 4% : ce sera beaucoup plus, signe de la reprise économique qui souffle sur la machine économique hexagonale. Et ce sont les constructeurs français qui tirent leur épingle du jeu.

Le groupe PSA est particulièrement en forme, avec une croissance en novembre de 34,1%. Le constructeur bénéficie des immatriculations supplémentaires d'Opel, acquis cet été des mains de General Motors. Sur le mois, Opel apporte 6 300 voitures neuves en plus. Mais même en ne prenant pas Opel en compte, la performance de PSA est remarquable avec une progression de 24,5% pour la marque Peugeot, de 10,78% pour Citroën et de 13,84% pour DS, qui n'avait cessé de perdre du terrain ces derniers mois. Du côté de Renault, la croissance est de seulement 5,3%, avec Dacia qui se porte mieux que la marque de la maison mère (+14,1% contre +3,2%).

Le marché français est largement dominé par les marques du groupe PSA, qui représente 32% de part de marché. Renault en détient 24,2%, un chiffre en baisse de 1,1 point. En tout, depuis le mois de janvier, le nombre d'immatriculations neuves vendues en France a atteint 1,92 million, et on devrait dépasser les 2 millions sur l'ensemble de l'année, sans soutien d'aucune sorte.


Tags : automobile