Carnets de l'Economie

Ile-de-France : l’immobilier d’entreprise vaut toujours plus cher




Anton Kunin
10/07/2018

La demande de locaux de la part d’entreprises reste élevée en Ile-de-France, et les lots les plus attractifs partent vite. Conséquence : les prix à la vente, tout comme les loyers, crèvent les plafonds, révèle le dernier bilan d’Immostat.


Immobilier d’entreprise : les loyers des biens de seconde main battent des records

Louer un bureau coûte toujours plus cher en Ile-de-France. Selon les données du groupement d'intérêt économique Immostat (réunissant BNP Paribas Real Estate, CBRE, JLL et Cushman & Wakefield), les loyers faciaux annuels s’établissent désormais à 369 euros / mètre carré hors taxes (+3%) pour les biens de seconde main et à 383 euros / mètre carré hors taxes (+6%) pour les biens neufs ou restructurés.

Ces niveaux sont également élevés en termes absolus : les loyers des biens neufs et restructurés enregistrés à fin juin 2018 sont désormais équivalents aux pics enregistrés en 2012 et 2008. Les loyers des biens de seconde main connaissent, quant à eux, une progression ininterrompue depuis 2014 et plafonnent à des niveaux jamais vus.

​Les biens disponibles se font rares, les bailleurs se frottent les mains

Cette flambée des loyers correspond à une demande très élevée de la part des occupants. Au premier semestre 2018, 1.332.100 mètres carrés étaient loués ou achetés par les entreprises (hors investisseurs), soit une hausse de 27% par rapport aux six premiers mois de 2017. C'est d'ailleurs la troisième fois consécutive qu'un premier semestre surpasse le niveau enregistré sur la même période l'année précédente. Il en est de même pour le second semestre, mais il faudra bien évidemment attendre fin 2018 pour savoir si la tendance se poursuivra ou non.

En attendant, une chose est sûre : l’offre immédiate se rétrécit. Sur le premier semestre 2018, la baisse est de 12% (3.055.000 mètres carrés) par rapport à la même période un an plus tôt. Reste que l’immobilier d’entreprise génère un chiffre d’affaires hors normes : 9,1 milliards d’euros sur le premier semestre 2018, soit une hausse de 69% par rapport à la même période en 2017.










Décideurs

CES 2022 : les annulations se multiplient face au variant Omicron

Airbus : Qatar Airways attaque l’avionneur en justice

La hausse du Livret A en 2022 confirmée par Bruno Le Maire

PGE : le remboursement commencera bien en mars 2022