Carnets de l'Economie

IFI : montant total et nombre de ménages assujettis en hausse en 2020




Paolo Garoscio
13/07/2021

Bercy a publié le 12 juillet 2021 une note concernant l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) pour l’année 2020. On y apprend que le montant total payé par les ménages assujettis à cet impôt est en hausse par rapport à 2019… et que le nombre de ménages qui le payent sont également plus nombreux.


1,56 milliard d’euros payés au titre de l’IFI en 2020

Selon la note publiée par Bercy, sur laquelle a été interrogé dans un entretien du journal La Croix Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes Public, l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) a rapporté à l’État 1,56 milliard d’euros en 2020. Un montant qui peut paraître inférieur au montant de 2019 (2,1 milliards d’euros), mais qui est en réalité supérieur : « Si l’on ne regarde que les sommes dues au titre de chaque année, les recettes sont bien en progression, passant de 1,49 milliard en 2019 à 1,56 milliard en 2020 », a expliqué le ministre.

La somme est en hausse de 4,4%, en partie à la suite de l’augmentation du nombre de foyers ayant déposé une déclaration d’IFI : leur nombre augmente de 3% en 2020, passant de 139.149 à 143.337.

Un impôt qui rapport toujours moins que l’ISF

Environ deux-tiers des foyers assujettis à l’IFI déclarent toutefois un patrimoine de moins de 2,5 millions d’euros, alors que l’IFI s’applique dès que le patrimoine immobilier du ménage dépasse 1,3 million d’euros, déduction faite des dettes et de l’abattement de 30% de la résidence principale. Inversement, 0,4% des foyers ayant déposé une déclaration ont un patrimoine supérieur à 15 millions d’euros, soit 586 foyers en France.

L’IFI, en 2020, continue de rapporter moins que l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) qu’il a remplacé. Lors de la dernière année d’application de l’ISF, en 2017, plus de 358.000 foyers y avaient été assujettis, pour un montant d’environ 4 milliards d’euros.










Décideurs

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs