Carnets de l'Economie

Google scindé en deux par le Parlement européen ?




Olivier Sancerre
24/11/2014

Le Parlement européen a dégainé l'arme nucléaire contre Google. L'institution veut rien moins que scinder l'entreprise américaine en deux : d'un côté, le moteur de recherche, de l'autre le reste des activités du groupe.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Google, fort de ses 90% de part de marché des requêtes internet en Europe, profite largement de cette position dominante : lorsqu'un internaute y demande quelque chose, Google lui présente des liens sponsorisés qui sont issus de Google Shopping, une sélection de commerçants en ligne partenaires du moteur de recherche. Les autres boutiques sont elles reléguées plus bas dans les résultats…

Le Parlement européen, attaché à une saine concurrence, réclame de l'entreprise une clarification de ses activités. Après plusieurs mois de discussions et de négociations durant lesquelles Google a proposé des compromis jugés insatisfaisants, les parlementaires planchent sur une proposition de scission de la société. Fait rare, les deux principaux partis du Parlement sont d'accord avec cette disposition.

On ne l'entend évidemment pas de cette oreille chez Google : les activités annexes lui sont essentielles pour tracer les habitudes de l'internaute et lui proposer, le cas échéant, de la publicité ciblée qui correspond parfaitement à ses goûts. Retirer au moteur de recherche ces données serait mortel pour Google et son chiffre d'affaires…

Cette proposition du Parlement européen n'a pas valeur d'obligation et elle n'engage pas la Commission qui continue de discuter avec Google. Mais elle dispose là d'une arme efficace pour faire plier l'entreprise.


Tags : europe, google