Carnets de l'Economie

En 2020, les commerces alimentaires ont tiré leur épingle du jeu




Anton Kunin
21/04/2021

Fermeture des restaurants oblige, les supermarchés et autres commerces alimentaires ont vu leurs chiffres d’affaires croître fortement en 2020 (+10% en moyenne dans le monde), révèle le cabinet Kantar dans une étude.


Les ventes de produits alimentaires ont progressé de 11% en Europe

Les achats de nourriture dans les commerces alimentaires ont considérablement progressé en 2020, et cela se comprend : télétravail et fermeture des restaurants obligent, de nombreux repas jadis pris à l’extérieur se sont transformés en repas pris à domicile. En moyenne mondiale, le chiffre d’affaires des commerces alimentaires a progressé de 11,4%, révèle le cabinet Kantar. Le pays qui a connu la croissance la plus rapide d’achats de produits de grande consommation frais et libre-service est les États-Unis (+14%). L’Europe occidentale suit de près avec +11,2%, devant l’Amérique latine (+10,1%), l’Europe de l’Est (+6,6%) et l’Asie (+3,1%).

Comme 2020 nous a privé de sorties dans les bars et restaurants, les ventes d’alcool ont connu une hausse de 11%, contre +2% en 2019. L’Europe occidentale et l’Amérique latine ont connu une croissance respective de 25% et 20%, tandis que les ventes d’alcool en Asie ont baissé de 10%. Les ventes de produits d’entretien ont augmenté de 9,8 % dû à une attention particulière portée à l’hygiène et la propreté.

L’e-commerce alimentaire progresse fortement, mais les marges de croissance restent énormes

L’épidémie de Covid-19 et la peur de sortir de chez soi qui y est associée ont été à l’origine d’une rapide croissance de la vente de produits alimentaires avec livraison à domicile : +45,5% sur un an. En 2020, 5% des ménages dans le monde ont réalisé leurs courses en ligne au moins une fois. Sur l’année écoulée, 67 millions de ménages ont grossi les rangs de ces « cyberacheteurs alimentaires ».

La plus forte croissance a été observée sur les marchés asiatiques : +6,4% en Chine et +3,3% en Corée du Sud. Désormais, dans ces deux pays, 25% des achats alimentaires se font en ligne. Parmi les pays occidentaux, c’est au Royaume-Uni que le poids du e-commerce est le plus élevé (11,4%).










Décideurs

Stellantis vs Volkswagen : qui est le premier constructeur européen ?

Des voitures « autonomes » sur les routes anglaises en 2021 ?

Joe Biden confirme son intention d’augmenter les impôts des plus riches

Le FMI relance l’idée de taxer les riches pour payer la crise