Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

Cinéma : les multiplexes raflent la part du lion




Anton Kunin
01/12/2017

Les cinémas mono-écrans représentent 57 % du parc français, mais ne totalisent qu’un quart des places. À l’inverse, les 203 multiplexes que compte l’Hexagone représentent 10 % des cinémas, mais détiennent 43 % des fauteuils, apprend-t-on d’une note de conjoncture publiée le 30 novembre 2017 par l’INSEE.


En dix ans, le nombre de multiplexes a augmenté de 36 %

Même si le nombre de cinémas a baissé de 2 % entre 2005 et 2015, le nombre de fauteuils s’est accru de 8 %, et le chiffre d’affaires du secteur a gagné 44 % en valeur sur la même période. Les moteurs de cette évolution sont les multiplexes appartenant à trois grands réseaux : Pathé (enseignes Pathé et Gaumont), UGC et Georges Raymond (CGR cinémas). À eux seuls, ils drainent la moitié du chiffre d’affaires du secteur. Le nombre moyen d’écrans par cinéma y est de 10 au lieu de 6 pour l’ensemble du secteur, et le nombre moyen de fauteuils est de 206 contre 192.

Entre 2005 et 2015, le nombre de multiplexes a augmenté de 36 %, le nombre de fauteuils affichant un bond de 27 %. En même temps, le nombre d’établissements mono-écrans a diminué de 6 % et le nombre de fauteuils de 7 %.

Multiplexes : un taux de marge de 44 %

En 2015, les multiplexes affichent une excellente santé économique. Leur taux de marge est de 44 % contre 37 % pour la moyenne de la profession. Leur rentabilité moyenne est de 9 % contre 3 % en moyenne pour les cinémas mono-écrans. Cette rentabilité s’explique en partie par la réticence des multiplexes à investir : pour passer au numérique, ils ont généralement fait le choix de la location, alors que les petites salles indépendantes ont généralement préféré acheter les équipements. Dans les chiffres, le taux d’investissement moyen est de 29 %, mais de seulement 6 % pour la moitié des exploitants de multiplexes.

Globalement, la France conserve sa première place en Europe pour le nombre d’écrans (5 700 écrans en 2015, contre 4 700 en Allemagne et 4 100 au Royaume-Uni) et la densité de ces derniers (8,7 écrans pour 100 000 habitants contre respectivement 5,8 et 6,4 chez nos voisins). Le nombre total de cinémas s’établit à 2 033 en France, ce qui correspond à 1,1 million de fauteuils et un chiffre d’affaires de 1,45 milliard d’euros.