Carnets de l'Economie

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1




Paolo Garoscio
23/09/2022

Les groupes TF1 et Canal+, respectivement filiales de Bouygues et Vivendi, sont en conflit depuis le début du mois de septembre 2022. La raison ? Les conditions de renouvellement du contrat de rediffusion des chaînes de TF1 par Canal+, ce dernier dénonçant une hausse de prix. Pour faire pression sur la filiale de Bouygues, Canal+ a coupé le signal… et le tribunal de Commerce de Paris n’a pas pu l’obliger à le remettre.


Canal+ n’est pas obligé de rediffuser les chaînes de TF1

Lorsque Canal+ a annoncé, début septembre 2022, couper le signal de l’ensemble des chaînes du groupe TF1 à ses abonnés et aux abonnés TNT Sat, TF1 a répondu en saisissant la justice. La filiale de Bouygues estime que cette non diffusion lui cause un préjudice financier, et espérait que le tribunal de Commerce de Paris oblige Canal+ à revenir sur sa décision.

Finalement, il n’en sera rien : le verdict rendu par les juges le 22 septembre 2022 conforte Canal+. En fait, la législation ne prévoit rien qui puisse forcer le groupe de Vivendi à diffuser les chaînes de Canal+ : « la loi n'apporte pas de levier juridique pour contraindre les opérateurs à remédier à cette situation dommageable », a expliqué le tribunal. Canal+ peut donc tout à fait couper le signal.

La diffusion n’est pas obligatoire même pour les ménages avec TNT Sat

Autre problème soulevé par la situation et qui est un deuxième revers pour TF1 : le tribunal ne peut pas non plus forcer Canal+ à remettre le signal aux personnes bénéficiant du service TNT Sat. Indépendant des abonnements Canal+, le service TNT Sat utilise la diffusion satellite pour apporter la TNT aux zones reculées. Mais, souligne le tribunal, les deux contrats de rediffusion sont liés et sans accord pour l’un, il n’y a pas d’accord pour l’autre.

Le signal de TF1 restera donc coupé jusqu’à ce que les deux groupes ont trouvé un accord concernant les droits de rediffusion. Ou si une autre décision de justice vient casser le jugement de première instance, TF1 ayant annoncé dans la foulée faire appel.


 










Décideurs

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs