Carnets de l'Economie

Banque de France : une croissance de 6,7% en 2021




Paolo Garoscio
10/12/2021

Bonne nouvelle sur le front de l’économie en France : après trois premiers trimestres 2021 durant lesquels la relance a dépassé les attentes, le quatrième trimestre ne devrait pas décevoir malgré la cinquième vague de Covid et le variant Omicron. Mercredi 8 décembre 2021, le gouverneur de la Banque de France a même relevé ses prévisions de croissance annuelle.


6,7% de croissance pour la France en 2021

Pixabay/gregoose
Pixabay/gregoose
Les dernières estimations officielles de la Banque de France dataient de septembre 2021 et étaient conformes avec celles du gouvernement ou encore de l’Insee : une croissance de 6,3% pour 2021, même si de nombreux indicateurs laissaient déjà présager une croissance supérieure à ce niveau. L’Insee, notamment, malgré une prévision officielle de 6,25% pour 2021 avait annoncé un acquis de croissance de 6,6% en 2021 dès la fin du troisième trimestre 2021.

L’inquiétude face à la cinquième vague appelait néanmoins à la prudence : l’impact des potentielles mesures sanitaires que le gouvernement allait prendre restait inconnu, tout comme leur nature. Mais le 8 décembre 2021, la stratégie du gouvernement visant à éviter à tout prix un confinement ou un couvre-feu, a rassuré. François Villeroy de Galhau a donc annoncé une révision de la prévision de croissance à 6,7% pour 2021.

Une croissance bien au-delà des attentes

Invité sur RTL, François Villeroy de Galhau a dévoilé une prévision de croissance pour le quatrième trimestre 2021 un peu inférieure à celle prévue, mais qui ne tomberait pas dans le négatif. Une prudence qui reste de mise, donc , mais une croissance annuelle qui est désormais attendue comme très élevée. « C'est le plus haut chiffre de croissance depuis plus de 50 ans », a précisé le gouverneur.

Il s’est également félicité d’une croissance bien au-dessus des prévisions les plus optimistes faites par les spécialistes, et sa propre institution, au début de l’année 2021, lorsque l’incertitude face aux variants et à l’efficacité des vaccins restait très élevée. La France confirme ainsi un rebond économique post-crise sanitaire parmi les plus élevés d’Europe et du monde.










Décideurs

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs