Carnets de l'Economie

Airbus : Qatar Airways attaque l’avionneur en justice




Paolo Garoscio
21/12/2021

Alors qu’Airbus a signé une commande historique avec la compagnie aérienne Qantas jeudi 16 décembre 2021, pour la construction de 100 exemplaires de A320 et A321, avec une option de 60 exemplaires supplémentaires, Qatar Airways apporte une mauvaise nouvelle. Airbus est traînée en justice pour un contentieux entre les deux entreprises.


Des dizaines d’Airbus A350 immobilisés

Pixabay/WikimediaImages
Pixabay/WikimediaImages
Au centre de l’affaire, l’immobilisation obligatoire par les autorités d’une partie de la flotte de Qatar Airways : 21 appareils de type A350, construits donc par Airbus. Une affaire pour laquelle les deux entreprises ont tenté, en vain, de trouver une solution potentiellement amiable. Airbus avait notamment proposé que soit fait un arbitrage sur l’affaire, ce qui aurait permis d’éviter de passer par la case justice.

Mais l’absence d’accord, regretté par Qatar Airways dans le communiqué de presse publié le 20 décembre 2021, contraint la compagnie aérienne à saisir la justice. C’est donc une plainte qui a été déposée auprès de la Haute Court de Londres. Une manière, pour Qatar Airways, de mettre la pression sur Airbus : en cas de condamnation, ce serait une très mauvaise publicité pour l’avionneur, alors que le marché est en pleine ébullition avec la reprise de l’activité économique dans le monde entier.

Un problème de dégradation de la surface

Qatar Airways reproche surtout à Airbus de ne pas avoir répondu à des préoccupations qu’elle juge « légitimes » : il semblerait que les 21 avions cloués au sol aient subi « une dégradation accélérée de la surface qui a un impact négatif sur l’Airbus A350 ».

La compagnie qatari demande à Airbus de mener une enquête complète afin de déterminer l’origine du problème, et de le régler. « Sans une compréhension claire de l’origine du problème, il n’est pas possible pour Qatar Airways de décider si les solutions de réparation proposées vont rectifier le problème », explique la compagnie aérienne dans son communiqué.










Décideurs

CES 2022 : les annulations se multiplient face au variant Omicron

Airbus : Qatar Airways attaque l’avionneur en justice

La hausse du Livret A en 2022 confirmée par Bruno Le Maire

PGE : le remboursement commencera bien en mars 2022