Carnets de l'Economie

​Volkswagen va enterrer ses Diesel pour faire pousser l'électrique




06/09/2016

"Le Diesel est mort, vive l'électrique !" Voilà le nouveau crédo pour Volkswagen, principal constructeur concerné par le DieselGate à l'origine du scandale mondial dans le monde automobile. Le patron de Volkswagen USA, Hinrich J. Woebcken, dévoile dans un article posté sur "Car and Drivers" la nouvelle stratégie du groupe... au moins pour les Etats-Unis.


cc/pixabay
cc/pixabay
Il a repris la tête du groupe de Wolfsburg aux Etats-Unis après le départ précipité, sur fonds de scandale du Diesel et d'aveux à la presse, de Michael Horn et il a un projet : changer radicalement l'image du groupe auprès des consommateurs américains. Ces derniers, qui ne représentent que peu de ventes pour le groupe au niveau mondial, ont été très choqués de découvrir une telle fraude, surtout qu'elle a éclaté dans leur pays.

Woebcken veut mettre un terme au Diesel qui n'aurait, selon lui, plus d'avenir. Volkswagen a construit son succès sur des motorisations Diesel puissantes et performantes mais accessibles à tous, comme c'est le cas pour son modèle-phare, la Golf. Ce temps semble révolu.

Volkswagen ne devrait pas arrêter totalement le Diesel, certains modèles devraient continuer à avoir une motorisation avec ce type de carburant, mais ce ne sera que par nécessité, là où l'électrique ne pourra pas le remplacer. Car l'électrique, c'est pour le patron de Volkswagen USA le futur de l'industrie automobile et le groupe veut profiter de ce scandale pour tourner la page et passer à la prochaine étape.

De fait, le marché américain devrait être privé de plusieurs modèles de chez Volkswagen, une annonce qui n'étonne pas vraiment : plusieurs constructeurs sont déjà sur les starting-blocks pour récupérer les parts de marché qui seront abandonnées par le constructeur allemand. Avec des moteurs Diesel, bien évidemment.

Mais avant de voir des Volkswagen hybrides ou 100 % électriques sur les routes américaines, le groupe doit se concentrer sur les divers procès et amendes qui l'attendent aux Etats-Unis et ailleurs.










Décideurs

Jeff Bezos franchit les 200 milliards de dollars de fortune

Bannissement de TikTok aux USA : Zuckerberg impliqué ?

Royaume-Uni : une quarantaine imposée aux voyageurs en provenance de France

Bernard Arnault : grand perdant de la Covid-19 parmi les milliardaires