Carnets de l'Economie

​Les véhicules diesel bientôt interdits à Paris ?




17/11/2014

L’information risque de faire des remous : la Mairie de Paris est en train de mettre en place un plan antipollution qui pourrait bien changer la vie des parisiens, en bien comme en mal. Selon le Journal du Dimanche, qui dévoile cette exclusivité ce dimanche 16 novembre 2014, les véhicules Diesel pourraient être interdits dans la capitale dès fin 2015.


Economiematin/Shutterstock
Economiematin/Shutterstock
Le projet de cette nouvelle réglementation de la circulation parisienne est l’ouvre, entre autres, de la maire de Paris, Anne Hidalgo, et de son adjoint EELV en charge des déplacements, Christophe Najdovski. Leur rêve, selon le JDD : un Paris sans Diesel dans un an, soit fin 2015.

En l’occurrence, ce que voudrait mettre en place la mairie de Paris est « une interdiction ajustée des véhicules les plus polluants » soit le Diesel mais également les voitures anciennes. Une interdiction qui ne sera pas totale, du moins pas dans l’immédiat, mais qui pourrait bien l’être en 2020 puisque la Mairie vise effectivement « une sortie du diesel » à l’horizon de cette date.

L’interdiction commencera donc petit à petit, pour que les usagers privés, mais également les professionnels, puissent s’adapter : des interdictions du lundi au vendredi, probablement par tranches horaires, semble savoir le JDD.

De même, autre mesure : une gigantesque zone « 30km/h » qui engloberait entre 4 et 6 arrondissements parisiens, du 1er au 6ème, soit les plus centraux. De quoi créer des problèmes de circulation autant pour les personnes allant travailler que pour les livraisons et les touristes. D’autant plus que les poids lourds en transit pourraient se voir interdits de circulation sur le périphérique. A moins que ce ne soit l’option de péage pour les poids lourds en transit qui sera retenue… la mairie réfléchit toujours.

Et pour inciter les touristes à se rendre dans la capitale sans voiture, la mairie de Paris compte bien remédier au problème du ticket de métro qui, actuellement, ne permet pas de correspondance avec le bus et vice-versa. Des discussions sont en cours avec le Stiff à ce sujet, selon le JDD.










Décideurs

Stellantis vs Volkswagen : qui est le premier constructeur européen ?

Des voitures « autonomes » sur les routes anglaises en 2021 ?

Joe Biden confirme son intention d’augmenter les impôts des plus riches

Le FMI relance l’idée de taxer les riches pour payer la crise