Carnets de l'Economie

​Google veut attaquer Uber sur son terrain : les VTC




04/02/2015

Le succès d'Uber, start-up valorisée désormais 41 milliards de dollars en Bourse, ferait-il des jaloux dans les rangs de Google ? Il se pourrait bien que oui. Car selon les dernières informations Google serait en train de penser à la création d'une flotte de taxis automatisés avec sa nouvelle Google Car dont les tests en ville commenceront en 2015. Les deux géants auraient eu la même idée au même moment.


shutterstock/economiematin
shutterstock/economiematin
Le 2 février 2015, dans un post sur son blog officiel, Uber annonçait le lancement de son propre programme de développement de voitures sans chauffeur. Une idée qui trotte dans la tête de Travis Kalanick, le PDG de la start-up, depuis 2014. Mais Uber pourrait avoir été doublée par Google.

Google développe la Google Car depuis des années et a reçu récemment l'autoriser de tester cette voiture autonome sans conducteur en ville. Un pas de plus a donc été franchi vers un monde de voitures automatisées.

Pour Google, il paraît donc évident que l'utilisation première de ce type de véhicules, avant même les particuliers dans leur quotidien, c'est le transport de passagers. Un domaine où les taxis sont rois et où Uber tente de prendre la couronne, causant quelques remous au passage.

Selon l'agence Bloomberg, bien informée, Travis Dummond, un des dirigeants de Google, aurait annoncé au conseil d'administration d'Uber (où il siège depuis que Google a investi 250 millions de dollars dans la start-up) que Google projetait une flotte de voitures automatisées.

La lutte risque donc d'être ardue en Google, déjà très en avance sur le projet d'automatisation des voitures, et Uber, déjà fortement implanté dans le secteur du transport de personnes. A moins que les deux sociétés ne s'allient finalement, Google étant déjà actionnaire de Uber, ce qui pourrait créer une très grosse structure.

















Réflexions
La Revue de Management et de Stratégie est une revue académique, 100% en ligne, spécialisée en sciences de gestion.