Carnets de l'Economie

​Twitter France perd son patron Olivier Gonzales




02/02/2015

L'annonce a été faite, comme il se doit, sur Twitter, le vendredi 30 janvier 2015 : Olivier Gonzales quitte la tête de la branche française du réseau social de microblogging. Une décision qui étonne mais qui n'a pas été décidée de manière forcée. Olivier Gonzales et Twitter se seraient quittés de commun accord, les profils et les stratégies ayant changé au sein de Twitter.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Olivier Gonzales avait atterri à la tête de Twitter France en 2013, il y a à peine 18 mois. Avec un profil plus publicitaire que réellement managérial, Olivier Gonzales avait été choisi notamment pour son ancienne appartenance à l'agence Hi-Media, le désormais ancien patron de Twitter France ne correspondait plus au développement et à la stratégie du groupe.

Car depuis son arrivée, l'équipe a grossi avec des profils importants. Elle s'est également restructurée accueillant notamment Aurélien de Souray (anciennement chez Facebook), Justine Ryst (passée par Endémol), David Sourenian (ex Yahoo)... le bureau se développe donc.

Car le bureau de Twitter France a pris de l'importance au sein du groupe Twitter. Désormais fort de 30 employés, il est devenu un des bureaux les plus importants du groupe dans le monde. Sans doute pas à quoi s'attendait Olivier Gonzales lors de son arrivée à la tête du bureau français.

Les deux parties ont donc convenu d'un accord de sortie et aucun nom n'est aujourd'hui connu pour le successeur à la tête de Twitter France. Une nouvelle session de recrutement s'ouvre donc pour Twitter qui n'a pas de quoi se réjouir : déjà en 2013 le nombre de candidats avait été important et la décision difficile à prendre.










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?