Carnets de l'Economie

​Le PDG de Starbucks demande aux employés d'être "compréhensifs" face à la crise boursière




25/08/2015

C'est quelque chose que l'on ne voit pas souvent mais qui fait plaisir : un PDG extrêmement soucieux de ses clients et de la situation économique actuelle. Certes, il a de quoi se faire du souci aussi concernant les actions de son groupe, Starbucks, mais les clients, eux, se font un souci pour tout. Du coup il a demandé à ses employés d'être compréhensifs.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Face au lundi noir de la Bourse, ce 24 août 2015, et aux probables jours difficiles qui vont suivre, le PDG de Starbucks a envoyé un mail à ses quelques 190 000 employés pour leur demander d'être "sensibles" à la situation actuelle. La situation est en effet fortement stressante pour les personnes travaillant dans le secteur boursier mais également pour l'ensemble des épargnants, et cela peut créer des tensions.

Ce lundi 24 août 2015, donc, Howard Schulz prévient ses salariés : "la volatilité du marché, combinée avec une incertitude politique forte aux Etats-Unis et à l'étranger, vont probablement miner la confiance des clients et peut-être même changer leur attitude". La faute à la forte pression qu'ils doivent encaisser en cette période difficile.

Du coup, Schultz demande tout simplement "d'être très sensibles" à ses employés et de "faire tout pour que leurs attentes soient surpassées". En gros : face à la pression extérieure l'expérience client doit être fortement améliorée afin qu'elle ne pèse pas sur le client mais également sur les salariés. Car tout le monde le sait : un client mécontent peut miner le moral d'une équipe et provoquer des tensions internes.
 










Décideurs

La CLCV demande le maintien des tarifs réglementés du gaz

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois