Carnets de l'Economie

​Guillaume Pépy veut "réformer les 35 heures"




21/12/2015

Le 1er juillet 2016, à la SNCF, il y aura la grande renégociation entre les cheminots et la direction qui portera essentiellement sur l'organisation du temps de travail. L'occasion, pour Guillaume Pépy, PDG du groupe, de revenir sur les 35 heures. Pas question, bien évidemment, de les supprimer ce qui ne passerait jamais auprès des syndicats, mais de les "réorganiser". Un terme non mieux défini pour l'instant mais qui devrait permettre à la SNCF de réduire ses coûts.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Invité du "Grand Jury RTL-LE Figaro-LCI" ce dimanche 20 décembre 2015, le PDG de la SNCF a préannonce le grand chantier qui va concerner l'entreprise en 2016. Il veut "renégocier la façon de faire les 35 heures", sans donner plus de précisions à ce jour. Mais il a donné le but de la manoeuvre : "remettre à plat l'organisation du travail" au sein e l'entreprise.

Il veut en effet que les "35 heures soient plus efficaces" ce qui devrait avoir pour effet d'améliorer le service et de réduire les coûts. Cette réorganisation permettra d'avoir "des trains plus à l'heure, plus fiables et moins chers". Selon Guillaume Pépy c'est la seule stratégie possible pour rester rentable alors que se prépare, à grand pas, la libéralisation du réseau de transport ferroviaire qui pourrait changer la donne.

Pour se conformer au droit européen la France a dû autoriser d'autres entreprises à utiliser le réseau ferroviaire. Plusieurs groupes ont déjà manifesté leur intérêt... notamment des groupes proposant des offres low-cost qui pourraient venir attaquer directement le marché de la SNCF.

La renégociation de juillet 2016, rendue obligatoire par la réforme ferroviaire de 2014, est l'occasion idéale pour une telle réorganisation du temps de travail au sein de la SNCF. Les discussions s'annoncent néanmoins déjà musclées et devraient commencer fin janvier 2016.










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?