Carnets de l'Economie

​Amazon : une première boutique physique en France à Paris




17/11/2015

Le géant du web Amazon semble avoir changé de stratégie : s'il est spécialisé dans le e-commerce, ce qui fait sa force, les ouvertures de magasins physiques se multiplient. Dernière en date : l'ouverture d'un magasin temporaire au centre commercial des 4 Temps à La Défense. Le début d'une incursion durable d'Amazon dans la réalité ?


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Il y a quelques semaines, début novembre, Amazon ouvrait sa première librairie physique, Amazon Books. Une ouverture symbolique à Seattle où se trouve le siège social du groupe. Ce magasin est censé durer puisqu'il ne s'agirait pas d'une ouverture temporaire mais bien de la première librairie physique du groupe.

A Paris les choses sont un peu différentes. C'est un magasin "pop-up" qui a vu le jour au centre commercial Les 4 Temps à La Défense. Il fermera ses portes après les fêtes de Noël, le 31 janvier 2016. Mais c'est une manière de comprendre si des magasins estampillés "Amazon" sont susceptibles d'attirer le public ou non.

Dans ce magasin seront mis en avant les produits du groupe, notamment les liseuses Kindle et les tablettes Fire. Ces dernières ont du mal à se faire une place sur le marché alors que les ventes de tablettes sont en baisse et qu'Apple et Microsoft ont sorti en novembre leurs dernières nouveautés : l'iPad Pro et la Surface 4.

Il n'est pas clair à ce jour si Amazon compte réellement s'installer dans le monde physique ou si ces incursions dans la réalité ne sont que de simples aventures. Mais la multiplication de celles-ci pourrait laisser entendre que le groupe veut se détacher en partie de l'e-commerce pour devenir un commerçant à part entière.

Un revirement de stratégie qui, s'il se confirme, va entraîner d'autres changements : Amazon peut proposer ses prix très bas grâce à une réduction des frais fixes liés, entre autres, à l'absence de magasins physiques et donc de vendeurs et de loyers. Les prix vont-ils changer ?










Décideurs

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs