Carnets de l'Economie

​Airbus sort gagnant de la bataille des commandes en 2014




13/01/2015

Chaque année c’est la même histoire et les deux mêmes personnages : Airbus et Boeing qui se font la guerre pour savoir lequel des deux aura signé le plus de commandes durant l’année. Régulièrement c’est l’un ou l’autre qui sort victorieux de cette guerre sans fin. Cette année, pour le plus grand plaisir de l’industrie européenne, c’est Airbus qui l’emporte sur son concurrent américain.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
En 2014 c’est donc l’avionneur européen Airbus qui a signé le plus de commandes : 1456 très exactement. De quoi battre, mais pas de beaucoup, les 1432 de Boeing. Et surtout de quoi garantir l’emploi encore pendant de longues années. Nombre de commandes sont encore à livrer chez Airbus, tout comme chez Boeing.

L’américain garde néanmoins la couronne en termes de chiffre d’affaires car s’il a signé 24 commandes de moins pour 2014, les commandes de Boeing valent 232,7 milliards de dollars, contre 174,6 milliards de dollars pour Airbus. Le titre de premier constructeur d’avion mondial est donc partagé entre Airbus et Boeing selon si on regarde le nombre d’avions ou le montant.

De même, niveau livraisons, là c’est Boeing qui l’emporte avec 723 avions livrés aux clients en 2014 contre seulement 629 livrés par Airbus. Or, comme c’est au moment de la livraison que les commanditaires payent 70% du prix de l’avion, c’est essentiellement là que tout se joue.

Mais Airbus profite et se félicite de cette année 2014 qualifiée de « fantastique » par Fabrice Berger, PDG de l’avionneur européen. L’entreprise se félicite surtout du succès de son nouvel appareil, l’A330Neo qui a récolté 120 intentions d’achats, et de celui de l’A380 commandé en 20 exemplaires par Amedeo.










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?