Carnets de l'Economie

Voitures d’occasion : la demande est à son plus haut, les prix aussi




Anton Kunin
05/01/2022

En 2021, les Français ont acheté près de 6 millions de voitures d’occasion. Face à cette demande vertigineuse, l’offre a désormais du mal à suivre. Résultat : le prix moyen d’un véhicule d’occasion a bondi de 13% sur un an, nous apprend AutoScout24.


Véhicules d’occasion : les immatriculations sont en hausse de 8,1% en 2021

Décidément, 2021 a été l’année du retour en grâce des voitures d’occasion. D’après les chiffres comptabilisés par le site AutoScout24 (qui est un acteur majeur du véhicule d’occasion, avec 10 millions d’utilisateurs par mois et 2,4 millions d’annonces automobiles), il s’en est vendu 5,966 millions en France. Le nombre d’immatriculations est ainsi en hausse de 8,1% en 2021.

Par ailleurs, les voitures d’occasion sont toujours plus chères. Fin 2021, il fallait payer une voiture d’occasion 26.000 euros en moyenne, contre un peu plus de 23.000 euros fin 2020, soit une hausse de 13%. Du fait de cette hausse des prix vers la fin de l’année 2021, le marché a commencé à ralentir au quatrième trimestre 2021, observe Vincent Hancart, le directeur général d’AutoScout24 France.

Les tensions sur le marché des véhicules d’occasion commencent à se faire sentir

Il y a deux raisons à cette hausse des prix. Tout d’abord, la demande a été conséquente, le stock des voitures en vente s’est donc considérablement réduit. D’autre part, le cycle de renouvellement des voitures a ralenti : les retards dans la mise sur le marché de voitures neuves (pénurie de semiconducteurs oblige) ont fait que les Français qui prévoyaient d’acheter une voiture neuve en 2021 ne l’ont pas fait, ce qui veut aussi dire que ces personnes n’ont pas mis en vente leur voiture actuelle.

Cette ébullition sur le marché des véhicules d’occasion observée en 2021 fait suite à une année 2020 désastreuse : le marché de l’occasion avait alors reculé de 4,5%. Et si cela peut paraître beaucoup, cette baisse est à mettre en perspective avec la chute de 25% du marché des véhicules neufs.










Décideurs

CES 2022 : les annulations se multiplient face au variant Omicron

Airbus : Qatar Airways attaque l’avionneur en justice

La hausse du Livret A en 2022 confirmée par Bruno Le Maire

PGE : le remboursement commencera bien en mars 2022