Carnets de l'Economie

Vivendi continue de prendre ses distances du studio Activision




22/05/2014

Le groupe français Vivendi continue de recentrer ses activités. Après la cession de l’opérateur SFR à Numericable, c’est sa participation dans le studio de jeux vidéo Activision qui sera cédée. Une opération qui est la continuité de l’accord signé en 2013 visant à faire obtenir son indépendance à Activision. Jusqu’en 2013, Vivendi était en effet l’actionnaire majoritaire du studio.


cc/flickr/weirdo513
cc/flickr/weirdo513
Mercredi 21 mai 2014 l’éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard à qui l’on doit des titres à succès tels que World of Warcraft et Call of Duty a annoncé que Vivendi, qui détenait plus de la moitié de son capital en 2013, allait se séparer d’une nouvelle partie de ses actions. Le groupe détient actuellement environ 12% du capital du studio.

En 2013, à la suite d’un accord signé entre les deux parties, Vivendi avait cédé 85% de ses actions Activision pour un montant total de 8,2 milliards de dollars. Lors de cette opération, c’est la moitié des actions restantes dont le groupe français devrait se séparer, réduisant à 6% sa possession de capital du studio de développement.

Quelques 41,5 millions d’actions seront placées sur le marché pour un montant total estimé (à la clôture de la Bourse de New York du mercredi 21 mai 2014) à 866 millions de dollars, le titre d’Activision affichant une valeur de 20,87 dollars en fin de journée.

Vivendi reste toutefois encore au capital du studio mais pourrait s’en désengager définitivement l’année prochaine, en 2015, lorsque les 41,5 millions d’actions que détient Vivendi pourraient être également mises sur le marché.










Décideurs

Bernard Arnault : grand perdant de la Covid-19 parmi les milliardaires

Monsanto condamnée en appel dans l’affaire Roundup

Transport routier : la réforme européenne adoptée, vives critiques à l’Est

Jeff Bezos bat son propre record de richesse