Carnets de l'Economie

Vincent Bolloré va prendre la tête d'un nouveau Vivendi




27/11/2013

Le groupe de médias composé de Canal +, Universal Music, GVT et de télécoms avec SFR, vient d'annoncer mardi la prochaine nomination de Vincent Bolloré à la tête du conseil de surveillance. Une décision qui deviendra effective après l'assemblée générale de juin 2014, au moment où SFR retrouvera sa liberté.


Vincent Bolloré va prendre la tête d'un nouveau Vivendi
Il faut dire que Vincent Bolloré pèse un certain poids chez Vivendi. Avec 5 % du capital, il en est même le premier actionnaire, dont la part représente pas moins de 1,2 milliard d'euros. Vincent Bolloré est donc pressenti pour remplacer Jean-René Fourtou, qui quittera Vivendi après 11 ans à sa tête.

Vincent Bolloré était arrivé chez Vivendi il y a deux ans, lors de la vente de ses deux chaînes gratuites sur la TNT, à Canal +. Après la finalisation de l'opération, en septembre 2012, il était alors devenu le principal actionnaire de ce groupe. Pourtant c'est le départ de Jean-Bernard Lévy de la présidence du directoire de Vivendi qui a permis à Vincent Bolloré de s'implanter encore plus dans la stratégie du groupe.

Reste que le groupe s'apprête lui aussi à changer de visage. Bolloré et Fourtou se sont entendus sur un projet de scission médias/télécoms, qui devrait rendre sa liberté à l'opérateur téléphonique SFR. Après l'assemblée générale de juin 2014, le nouveau Vivendi, centré sur les médias donc, prévoit de relancer ses acquisitions, financer sa croissance en s'appuyant sur son cours en Bourse, et renforcer les actionnaires les plus fidèles.

Quant à SFR, qui pèse actuellement 40 % du chiffre d'affaires de Vivendi, il se prépare à son introduction en Bourse, et se réjouit de bénéficier d'une vraie liberté stratégique.










Décideurs

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs

France : un « net ralentissement » de l’économie attendu en 2023