Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

Vers la suppression de la redevance télé ?




Olivier Sancerre
30/03/2019

La redevance télé vit-elle ses dernières heures ? Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics, s’est dit en faveur de la suppression de la contribution à l’audiovisuel public.


La redevance est fixée à 139 euros en métropole (89 euros dans les DOM-TOM). En 2017, elle a rapporté 3,2 milliards d’euros, qui ont été versés aux budgets de France Télévisions et de Radio France. Cette contribution à l’audiovisuel public est due par les contribuables qui possèdent une télévision, et s’ils sont imposables à la taxe d’habitation. Or, on peut se demander si la fin programmée de la taxe d’habitation ne condamne pas à terme la redevance.

 

Ce vendredi, Gérald Darmanin a proposé la suppression pure et simple de la redevance. « La question se pose de cette redevance télé, d'autant que l'on ne saura plus comment l'adresser », a expliqué le ministre de l’Action et des Comptes publics au micro de RMC. La disparition progressive de la taxe d’habitation va effectivement compliquer la perception de la redevance télé.

 

Le ministre en a fait la proposition au Premier ministre et au Président de la République. « Nous aurons l'occasion de voir ce qu'ils décident », a-t-il indiqué, expliquant aussi que « cela coûte cher d’adresser un impôt seul qui rapporte à peu près 120 euros ». Visiblement, si la redevance pourrait être supprimée, cette contribution pourrait être remplacée par autre chose. « Tout le monde sait qu'on regarde aujourd'hui la télévision par un autre moyen qu'un écran de télévision », précise Gérald Darmanin, qui convient que la suppression de la redevance pose la question de la réforme de l’audiovisuel public. « C’est donc facile à dire et difficile à faire ».

 


Tags : Redevance