Carnets de l'Economie

Titres restaurants : le plafond à 38 euros finalement prolongé




Paolo Garoscio
24/08/2021

C’est une bonne nouvelle pour les salariés qui bénéficient des titres restaurant, ainsi que pour les restaurateurs qui pourront profiter de la mesure quelques mois de plus, alors que les salariés se préparent à retourner au bureau : le plafond des titres restaurant continuera d’être de 38 euros par jour.


Plafond des titres restaurant : le gouvernement opte pour le statu quo

pixabay/Foodart
pixabay/Foodart
Le plafond des titres restaurant, en France, avait été doublé après le premier confinement afin de permettre aux salariés d’écouler les tickets cumulés durant la crise sanitaire, et afin de permettre aux restaurants de bénéficier d’un surplus de consommation. Il passait donc à 38 euros par jour, uniquement dans les restaurants (il restait alors à 19 euros par jour pour les supermarchés).

De plus, les titres-restaurant étaient utilisables le dimanche et les jours fériés, chose théoriquement impossible sauf pour les salariés qui sont susceptibles de travailler ces jours-là. Mais voilà, la mesure était censée être temporaire et se terminer le 31 décembre 2020… car le gouvernement espérait qu’à cette date la crise sanitaire aurait été résolue.

La rumeur du retour à 19 euros démentie

Le gouvernement avait ensuite prolongé la mesure jusqu’au 31 août 2021, ce qui laissait penser que le plafond des titres restaurant allait, le 1er septembre 2021, retomber à 19 euros… et qu’il aurait été impossible de payer avec les titres restaurant les dimanches et les jours fériés. Mais il semblerait que, le 24 août 2021, le gouvernement ait tranché pour prolonger encore un peu cette possibilité.

Selon les informations de Capital publiées le 24 août 2021, le plafond de paiement des titres restaurant devrait être maintenu à 38 euros par jour, tout comme la possibilité de payer dimanches et jours fériés, jusqu’au 28 février 2021. Néanmoins, les titres restaurant 2020, dont la validité avait été prolongée jusqu’au 1er septembre 2021, ne seront plus valables )à cette date. Les salariés doivent donc les échanger.










Décideurs

Orange : grève nationale pour une hausse des salaires

La SNCF lance un abonnement pour les télétravailleurs

Les salaires des patrons du Cac 40 attendus en hausse

AirBnb écope d'une amende de la DGCCRF pour des mentions légales non conformes