Carnets de l'Economie

Tim Cook veut changer le Conseil d’Administration d’Apple




08/07/2014

L’image d’entreprise d’Apple n’est pas ce qu’elle était du temps de Steve Jobs. Depuis que Tim Cook lui a succédé en 2011, le groupe a du mal à innover comme il l’avait fait avant et ce malgré des coups d’éclat comme le rachat de Beats en 2014. Alors Tim Cook aurait décidé de renouveler un peu le Conseil d’Administration d’Apple pour lui apporter un peu de jeunesse et, peut-être, renouer avec une véritable innovation.


cc/Flickr/igrec
cc/Flickr/igrec
La rentrée 2014 pourrait déjà être l’occasion pour Apple de revenir sur le devant de la scène avec l’iWatch, la montre connectée que le groupe devrait présenter en octobre selon les dernières rumeurs. Mais d’autres grands noms de l’électronique, de Samsung à Microsoft, sont aussi intéressés par ce nouveau gadget électronique ce qui risque de faire passer Apple au second plan si l’expérience que la firme propose n’est pas très différente de celle de ses concurrents.
 
Le temps de l’iPhone et de l’iPod, véritables révolutions, semble révolu. Du coup Tim Cook, selon des informations du Wall Street Journal, pourrait décider de faire entrer de nouveaux membres au Conseil d’Administration de la marque.
 
En effet, la grande majorité des membres sont aux commandes depuis plus de 10 ans et tous ont dépassé les 63 ans d’âge. De quoi freiner les idées véritablement innovantes, ce qui inquiète les salariés de la firme de Cupertino.
 
Pour eux, Apple a un problème : le groupe développe trop de produits en même temps mais ainsi faisant le côté véritablement innovateur de ces derniers n’est pas assez abouti. Le groupe s’est constitué un noyau de clients qui ne jurent que par lui, mais ne convaincrait pas de nouvelles personnes.
 
Si le nombre de personnes pouvant être ajoutées au Conseil d’Administration de la firme n’est pas connu, il ne fait nul doute que si Tim Cook arrive à ses fins cela pourrait être fortement bénéfique pour le groupe qui doit faire face à la concurrence accrue de Samsung et Google, le premier leader dans les Smartphones, le second leader dans les OS avec Android.
 










Décideurs

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs