Carnets de l'Economie

Satoru Iwata, président de Nintendo, coupe son salaire en deux en guise d’excuses




29/01/2014

Nintendo va bientôt clore son exercice fiscal 2013 / 2014 (en mars 2014). Un exercice fiscal qui s’annonce d’ores-et-déjà très décevant si ce n’est catastrophique et qu’aucun rebond des ventes miracle ne pourrait rattraper. Alors conscient de son échec, le PDG de Nintendo entend prendre toutes ses responsabilités et montrer l’exemple.


Le Président du groupe spécialisé dans les jeux vidéo a annoncé ce mercredi 29 janvier 2014 qu’il allait couper son salaire en deux en guise d’excuses pour la mauvaise année passée et les erreurs tactiques que le groupe a faites, notamment lors du lancement de la nouvelle console Wii U dont les ventes ont beaucoup de mal à décoller.

En effet, le groupe est loin d’avoir écoulé les 9 millions d’unités prévues pour l’exercice fiscale 2013 / 2014. Nintendo a revu ses prévisions à la baisse et espère maintenant atteindre les 2,6 millions d’unités vendues avant la fin de mars 2014. Un objectif presque 4 fois inférieur à ce qu’initialement attendu. Une véritable catastrophe.

D’autant plus que maintenant la Wii U est directement attaquée par les nouvelles consoles de Sony et Microsoft, la Playstation 4 et la Xbox One, dont les ventes, au contraire, ont plus que surpris et conquis le marché.

Résultat : le chiffre d’affaires de Nintendo est en forte baisse. Sur les 9 premiers mois de cet exercice fiscal il affiche une baisse de 8,1% et si la société n’est pas encore dans le rouge, elle doit encaisser un grand coup et tenter de rebondir au plus vite.

Mais Satoru Isawa sait qu’il n’est pas le seul fautif et il a également annoncé que l’ensemble des membres du Conseil d’Administration verrait son salaire coupé de 20% ou 30% afin de montrer l’exemple.










Décideurs

Bernard Arnault : grand perdant de la Covid-19 parmi les milliardaires

Monsanto condamnée en appel dans l’affaire Roundup

Transport routier : la réforme européenne adoptée, vives critiques à l’Est

Jeff Bezos bat son propre record de richesse