Carnets de l'Economie

RATP : les transports en commun parisiens passent au bus électrique




11/12/2014

Bolloré a signé le 10 décembre dernier un contrat avec la RATP et le STIF pour une commande d'une dizaine de bus électriques qui remplaceront progressivement les bus diesel de la capitale, à l'heure où la Mairie de Paris a donné la chasse au carburant responsable de la pollution aux particules fines.


@Shutter
@Shutter

Un contrat de plus pour l'entreprise bretonne qui continue de s'implanter durablement dans la capitale. Bolloré a en effet signé le 10 décembre dernier un contrat dont le montant est compris entre 10 et 40 millions d'euros, avec la RATP et le STIF, le syndicat des transports d'Île-de-France, pour une commande d'une dizaine de bus électriques.

Ces bus seront testés, et mis normalement en circulation fin 2015, ou début 2016. Ils sont censés remplacer les bus diesel commandés par le précédent maire de Paris, Bertrand Delanoë, à l'époque où Anne Hidalgo était première adjointe. Mais il ne fait plus bon rouler en diesel dans la capitale, en témoignent les récentes mesures annoncées pour limiter la circulation des voitures diesel dans Paris. 
 

Long de 12 mètres, capables de transporter 90 passagers sur une distance de 180 km, ces bus propres devraient être mis en service fin 2015, ou début 2016. Une victoire supplémentaire pour l’entreprise bretonne après Autolobi' et Utilib'. Bolloré, via sa filiale Bluebus, vient en effet de décrocher un contrat compris entre 10 et 40 millions d’euros.











Décideurs

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs

France : un « net ralentissement » de l’économie attendu en 2023