Carnets de l'Economie

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »




Paolo Garoscio
08/11/2022

Les conducteurs de la RATP ont donné un préavis de grève pour le jeudi 10 novembre 2022. Une grève qui se tient dans un contexte particulier : un changement à la tête du groupe et des demandes concernant les effectifs et les salaires. Sans surprise, la RATP annonce de fait un mouvement très suivi et de fortes perturbations sur l’ensemble du réseau.


Faire pression sur Jean Castex, nouveau PDG de la RATP

La mobilisation se fera dans un cadre particulier : la nomination du nouveau PDG de la RATP, l’ancien Premier ministre Jean Castex. Quasi-certainement nommé à la tête de la régie, bien que les consultations se poursuivent mardi 8 novembre 2022, il aura la tâche compliquée de préparer les transports parisiens à la tenue des Jeux Olympiques de 2024.

Les syndicats veulent donc frapper fort, avec des revendications plutôt classiques : plus d’effectifs et, surtout, une amélioration des salaires. Ce sera donc un avertissement qui sera donné à Jean Castex pour sa prise de fonction : le mot d’ordre de la mobilisation est « zéro métro, zéro RER ». Et si cet objectif ne sera sans doute pas atteint, la grève pourrait bien s’en rapprocher.

Un trafic fortement perturbé déjà annoncé par la RATP

Si les prévisions de trafic exactes pour la journée de mobilisation, le 10 novembre 2022, ne sont pas encore connues, la RATP a tenu à prévenir les Franciliens : ce sera très compliqué. La régie conseille d’ailleurs de rester chez soi, de préférer le télétravail ou de reporter le déplacement, lorsque c’est possible. Un conseil rare.

Le trafic sera notamment « très perturbé » dans les métros et les RER. Pour les bus et les tramways, il faudra s’attendre à un trafic « perturbé ». Un problème alors que le week-end du 12 novembre 2022 est un week-end de trois jours puisque s’ajoute le vendredi 11 novembre 2022.










Décideurs

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs