Carnets de l'Economie

Plan social : Microsoft pourrait supprimer 6 000 postes




17/07/2014

Le plus important plan social depuis sa création, il y a 39 ans. Microsoft pourrait annoncer jeudi 17 juillet la suppression de plus de 6 000 postes. Un plan social qui toucherait principalement Nokia, sa récente filiale, et la division jeu vidéo, conceptrice de la Xbox.


@Shutter
@Shutter

Le géant de Seattle s’apprête à licencier massivement. Microsoft pourrait en effet annoncer jeudi 17 juillet la suppression de plus de 6 000 postes. Le plan social le plus important depuis sa création, il y a 39 ans, par Bill Gates. Une décision motivée par le nouveau directeur général de l’entreprise, Satya Nadella, qui souhaite alléger les effectifs et se concentrer sur le « cloud » et les logiciels destinés aux applications mobiles. 

 

Ce plan social pourrait toucher principalement Nokia, la récente filiale de Microsoft, acquise en avril dernier pour 7,2 milliards de dollars. Devrait également en pâtir la division jeu vidéo, qui conçoit la console de salon Xbox One. Le rachat de Nokia a augmenté les effectifs de Microsoft de 25 %, pour atteindre 127 000 personnes à travers le monde. 

 

Dans le même temps, l’entreprise avait annoncé sa volonté de réduire ses coûts de 600 millions de dollars par an, sur les 18 mois prochains. Ne restait alors que la solution du licenciement. Si cela se confirmait, il s’agirait du second plus important licenciement chez Microsoft, après celui de 5 800 emplois en 2009.











Décideurs

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois

La BCE augmente de nouveau ses taux directeurs