Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

Performance digitale des banques : N26 et Revolut en tête, LCL et Crédit du Nord bons derniers




Anton Kunin
13/02/2019

Une étude du cabinet D-Rating place les néobanques N26 et Revolut en tête de son classement des meilleurs performances digitales dans le secteur bancaire. Orange Bank, ING, Hello Bank et Boursorama Banque obtiennent également des notes élevées.


Digitalisation : aucune des banques n’obtient la meilleure note

Le secteur bancaire français, est-il suffisamment digitalisé ? Et bien, le tableau est tout sauf homogène. Selon une étude du cabinet D-Rating, même si aucune banque française n’atteint un niveau de digitalisation proche des géants d’Internet tels que Google et Facebook, deux néobanques obtiennent néanmoins la mention très respectable de « Digital Performer ». Les auteurs de l’étude classent la banque N26 en tant que « A » et la banque Revolut en tant que « A- ».

Les banques en ligne issues des grandes banques traditionnelles et des télécoms suivent de près, avec Orange Bank, ING, Hello Bank et Boursorama Banque classés « Digital Transformer » avec une note BBB+. Crédit Agricole, Fortuneo Banque, BNP Paribas, Société Générale obtiennent quant à eux la note BBB. À noter que les performances du Crédit Agricole en matière de digitalisation sont en baisse, une situation quasi-exceptionnelle sur un marché qui tend à se développer.

Digitalisation : des progrès chez Arkéa, Caisse d’Épargne et Banque Populaire

Tout en figurant sur parmi les « Digital Transformers », Arkéa, Caisse d’Épargne et Banque Populaire obtiennent néanmoins la note BBB-. Arkéa et la Banque Populaire ont néanmoins quelque peu amélioré leurs performances en 2018, notent les auteurs de l’étude.

Le classement se poursuit avec les « Digital Followers » que sont La Banque Postale, HSBC France, Crédit Mutuel, CIC, classés BB+. Dans cette catégorie, mais avec une note BB, on retrouve LCL, qui n’a pas fait de progrès en matière de digitalisation en 2018. Enfin, seule banque à obtenir la note BB-, le Crédit du Nord a encore vu ses performances s’empirer au cours de l’année.