Carnets de l'Economie

Microsoft et Samsung trouvent un accord sur les brevets




10/02/2015

Le contentieux qui opposait les deux géants date de 2013 lorsque Microsoft annonce son intention de racheter la marque de téléphones portables Nokia. A ce moment-là Samsung met fin à certains contrats dont un contrat de collaboration, ce qui n'a guère plu à Microsoft qui a porté plainte auprès d'un tribunal de New York. Un an après les faits, les deux groupes auraient trouvé un accord, mais il reste secret.


Shustterstock/economiematin
Shustterstock/economiematin
Ce sont quatre lignes d'un communiqué de presse réduit à son minimum qui annoncent que Microsoft et Samsung auraient trouvé un accord pour mettre fin à leur contentieux. Ni plus ni moins. Les termes de cet accord, restent secrets. Est-ce un accord financier ? De collaboration ? Les deux ?

Quoiqu'il en soit, enfin l'affaire est réglée. Au bout d'une année de bataille judiciaire. Dans les détails, c'était Samsung qui avait lancé les hostilités en rompant dans accords de collaboration pour cause de concurrence.

En fait, selon la marque sud-coréenne, le rachat de Nokia par Microsoft faisait de la firme de Redmond un concurrent direct, statut que Microsoft n'avait pas auparavant. Donc pour Samsung le partage d'informations commerciales aurait été une entorse aux lois anti-trust américaines qui interdisent ce type d'échanges entre concurrents directs.

Samsung s'était donc protégé alors que ses parts de marché dans le mobile se dégradent face à Apple et aux nouveaux venus chinois. Mais avec cet accord c'est un projet depuis abandonné qui pourrait revoir le jour : celui d'un smartphone Samsung tournant sous l'OS mobile de Microsoft. De quoi permettre à Microsoft de rapidement conquérir des nouveaux utilisateurs alors que la marque de Redmond ne détient que moins de 5% des parts de marché dans le mobile via sa marque Lumia issue de Nokia.
















Découverte & Lifestyle
Magazine hors norme pour hyperactifs distingués