Carnets de l'Economie

Les véhicules neufs de plus en plus chers




Olivier Sancerre
27/04/2017

Il coûte de plus en plus cher de s’équiper d’une voiture neuve. Selon les derniers calculs de L’Argus, il faut maintenant dépenser 2,9% de plus que l’an dernier pour acquérir un nouveau véhicule.


C’est plus que l’inflation qui s’est établie à 1,2%. En valeur, le prix moyen d’une voiture neuve est de 25 828 euros, soit 720 euros de plus qu’en 2015. Des prix qui ne cessent d’augmenter : l’an dernier déjà, la hausse par rapport à 2014 avait été de 1 000 euros — soit 4,6% d’augmentation, une progression sans commune mesure avec l’inflation. Les prix sont tellement hauts que l’âge moyen des acheteurs de voitures neuves est de 56 ans.

Cette fièvre des prix est en grande partie due aux SUV, ces gros véhicules dont les tarifs ont augmenté de 12% sur un an. L’écart de prix avec les berlines traditionnelles est conséquent : 4 700 euros en moyenne, uns somme qui peut quasiment doubler (9 000 euros) si on parle d’un SUV de luxe. Malgré la valse des étiquettes, ces véhicules se vendent très bien : en 2016, 559 082 unités avaient trouvé preneurs, contre 498 338 l’année précédente.

Ce sont évidemment les constructeurs qui profitent le plus de cette hausse des prix moyens. Conjugué avec la reprise en forte progression des ventes de véhicules constatée l’an dernier, le chiffre d’affaires des groupes automobiles a augmenté de 8% sur un an pour s’établir à 52 milliards d’euros. En 2016, le marché a connu une hausse de 5%.


Tags : automobile