Carnets de l'Economie

Les métropoles captent 42% des emplois disponibles




Olivier Sancerre
10/03/2019

Les principales métropoles françaises concentrent plus de 4 offres d’emploi sur 10. Le déséquilibre est patent avec les territoires.


En France, 42% des postes à pourvoir le sont dans les treize plus grandes métropoles, relève la dernière étude de HelloWork, anciennement RégionsJobs. Cela signifie que 58% des offres d’emploi sont destinées aux territoires, alors que 73% de la population française réside en dehors des métropoles régionales. Dit autrement, 27% des Français, ceux qui habitent dans les grandes villes, se partagent 42% des emplois disponibles, ce qui n’est pas sans provoquer un déséquilibre important en termes de taux d’emploi et pour l’économie, tout simplement.

Les métiers recherchés sont également symptomatiques de l’écart entre les territoires et les métropoles. Ainsi, les métiers techniques et manuels sont plus recherchés en région hors métropoles, tout comme les postes de production, de maintenance, de transport et de construction. Tandis que les postes en lien avec les services (développement informatique, administration des ventes, relations clients, finance/audit) ont davantage la cote dans les métropoles. La répartition des savoirs est également différente : dans le Grand Paris, on recherche plus volontiers des Bac + 5, alors que les territoires sont friands de profils Bac + 2 et Bac.

Selon les régions, les résultats diffèrent également. Le Grand Paris capte ainsi 67% des offres d’emploi de la région Ile-de-France. Marseille pas 52% des postes à pourvoir en PACA, ne laissant que des miettes à d’autres villes comme Nice et Toulon qui doivent se contenter de 12% et 7% des offres. Toulouse représente 42% des propositions en Occitanie, Lyon 40% en Auvergne-Rhône-Alpes. Seule la Normandie présente toujours une offre équilibrée : 19% des postes sont proposés à Rouen, le reste est distribué ailleurs dans la région.


Tags : emploi













International
Daily news and analysis for corporate & political leaders