Carnets de l'Economie

Les immatriculations neuves ont explosé en août




Olivier Sancerre
02/09/2018

Le marché automobile français a connu un mois d'août très étonnant : les immatriculations neuves enregistrées sont en effet sans commune mesure avec l'habitude. De nouvelles normes anti-pollution ont poussé les constructeurs à stocker…


Le mois dernier, les constructeurs automobiles ont immatriculé 150 393 voitures particulières, un chiffre en progression de 40% par rapport à août 2017 ! Renault affiche une hausse de 54%, Dacia de 46%, Alfa Romeo de 222%, Porsche de 321%… Habituellement, ce mois est plutôt calme sur le front des immatriculations neuves mais d'après les résultats du CCFA, les automobilistes se seraient précipités pour acheter une voiture. Ce n'est pourtant pas le cas. Depuis le 1er septembre, de nouvelles normes anti-pollution sont en vigueur en Europe.

Les normes WLTP (pour Procédure mondiale harmonisée d'homologation de véhicules neufs) ont un objectif : rapprocher les résultats des tests de mesure de la pollution de la réalité du terrain. De fait, les véhicules actuels qui n'ont pas été modifiés par les constructeurs sont mécaniquement plus polluants, ce qui entraîne une augmentation de leurs émissions polluantes et modifie le bonus/malus… et une hausse des prix. Les constructeurs automobiles peuvent absorber la  différence, mais les automobilistes vont devoir mettre la main à la poche.

Afin de se donner un peu de temps, les constructeurs ont donc décidé de stocker durant le mois d'août, ce qui leur a permis de multiplier les immatriculations neuves. L'objectif étant par la suite de vendre des véhicules sous l'étiquette « occasion zéro kilomètre » ! Une tactique qui ne durera pas très longtemps, mais les stocks réalisés pendant le mois dernier vont amortir le choc de la mise en place des normes WLTP.


Tags : automobile