Carnets de l'Economie

Les achats alimentaires en ligne en hausse de 15% en 2021




Anton Kunin
10/05/2022

Si les achats sur Internet se sont banalisés ces dernières décennies, un secteur a jusqu’ici résisté à la tendance : il s’agit des achats alimentaires. Mais les choses évoluent vite, et il semble que ce retard soit bientôt rattrapé.


Le e-commerce alimentaire a bondi de 15% en 2021

L’alimentaire n’est pas un secteur qui offre d’importantes opportunités de croissance. Après tout, une faible proportion des dépenses alimentaires au sein de l’ensemble des dépenses des ménages et le propre des pays développés. Le chiffre d’affaires du secteur progresse certes, mais de manière très limitée, essentiellement à cause de l’inflation : sa croissance a été de seulement 2,1% en 2021, a calculé le cabinet Kantar. Et elle devrait être plus limitée encore en 2022 (+1,3%).

Mais on ne peut pas dire que ce soit le calme plat dans le secteur pour autant. On assiste actuellement à un essor spectaculaire du e-commerce alimentaire. Rien qu’en 2021, le chiffre d’affaires de ce dernier a progressé de 15,8%, poursuivant sur sa lancée de 2020 (à l’époque, il avait progressé de 45,9%).

Très développé en Chine et en Corée, le e-commerce alimentaire a toujours des marges de progression en Europe

D’après l’étude annuelle du cabinet Kantar sur les ventes de produits alimentaires et de grande consommation, les supermarchés et hypermarchés continuent certes de dominer les ventes de produits de grande consommation, mais leur part de ventes a chuté à 51,4%, contre 52,4% en 2020 et 53% en 2019. Par ailleurs, ils n’ont enregistré qu’une croissance limitée (+0,1%). Le e-commerce, à l’inverse, représente désormais 7,2% des ventes alimentaires, contre 6,3% en 2020 et 4,8% en 2019.

Toujours est-il que le recours au e-commerce pour les achats en ligne est assez faible en Europe : seuls 35,2% des consommateurs ont franchi le pas en 2021. Cela, alors même que 44,2% des Asiatiques font leurs achats alimentaires en ligne, un taux qui atteint 88,8% en Chine continentale et 87,1% en Corée du Sud…










Décideurs

Pour Moody’s, la Russie a fait défaut sur sa dette souveraine

Elon Musk accusé d’avoir gonflé le cours du DogeCoin

Une hausse de prix à venir pour les abonnements Canal+

GreenYellow : la stratégie gagnante de Jean-Charles Naouri ?