Carnets de l'Economie

Le patron de Google prend la tête d'Alphabet




Olivier Sancerre
04/12/2019

Branle-bas de combat à la tête d'Alphabet, la maison mère de Google : Larry Page, co-fondateur du moteur de recherche avec Sergey Brin, laisse sa place de CEO à Sundar Pichai, le patron de… Google.


Les co-fondateurs de Google prennent du champ

En 2015, Google modifiait en profondeur sa structure, en créant Alphabet, qui chapeaute non seulement le moteur de recherche, mais aussi les filiales, divisions et autres « paris » de l'entreprise. Larry Page devenait CEO du groupe dans son ensemble, tandis que les rênes de Google passaient entre les mains de Sundar Pichai. Aujourd'hui, ces filiales sont devenues quasiment autonomes, de Verily (sciences de la vie) à Waymo (automobile autonome), en passant par Calico (biotechnologies). Un contexte idéal pour les co-fondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin, de prendre du champ.

Dans un communiqué, les deux créateurs du moteur de recherche expliquent qu'ils laissent la main d'Alphabet à Sundar Pichai, qui conserve par ailleurs son poste de CEO de Google. Une double-casquette pour le natif de Chennai, en Inde, qui a su renforcer les positions du moteur de recherche partout dans le monde (à l'exception notable de la Chine). Alphabet est un des géants de la Silicon Valley, qui emploie plus de 100 000 personnes.

Sundar Pichai, seul maître à bord

Les co-fondateurs de Google ne s'éloignent pas trop : ils demeurent actionnaires d'Alphabet et membres du conseil d'administration. Néanmoins, la gestion au quotidien revient désormais à Sundar Pichai qui est celui qui apportera « de l'humilité et une grande passion pour la technologie à nos utilisateurs, à nos partenaires et à nos employés au quotidien », selon le communiqué.

Le nouveau patron d'Alphabet aura du pain sur la planche. Le groupe, et tout particulièrement Google, fait face à plusieurs enquêtes des régulateurs américain et européen sur des abus de position dominante. Par ailleurs, les pratiques d'optimisation fiscale et la gestion des données confidentielles qui alimentent la publicité ciblée font l'objet de nombreux débats. 


Tags : google