Carnets de l'Economie

Le passe Navigo arrive sur smartphone




Anton Kunin
25/09/2019

Le projet était dans les cartons depuis 2016, maintenant c’est fait : Île-de-France Mobilités vient de lancer le passe Navigo sur smartphone. Néanmoins, ni tous les modèles de smartphones ni tous les opérateurs ne sont compatibles.


Le Navigo sur smartphone, pas encore pour tout le monde

Première étape du passage à une billettique entièrement dématérialisée (sans tickets papiers donc), l’achat et la validation des titres de transport sur le réseau francilien seront dans un premier temps réservés aux propriétaires de smartphones Android. Et encore, il faudra soit avoir une carte SIM Orange / Sosh, soit l’un des smartphones Samsung compatibles (Galaxy Fold, Note10 / Note10+, S10e / S10 / S10+, Galaxy S9 / S9+, Galaxy S8 / S8+, Galaxy S7 / S7 Edge, Galaxy Note9, Galaxy Note8, Galaxy A5 (2017), Galaxy A8, Galaxy A70 ou Galaxy A80).

Le dispositif fonctionne grâce à la technologie NFC. La première possibilité est donc de stocker les données du passe Navigo sur une carte SIM intégrant la technologie NFC. Actuellement, Orange et sa filiale Sosh sont les seuls opérateurs à commercialiser de telles cartes SIM. À défaut d’être abonné chez l’opérateur historique, l’autre possibilité est donc d’avoir un smartphone Samsung. Mais quand on sait que la marque coréenne a une part de marché de seulement 19% en France, autant dire qu’aujourd’hui, le passe Navigo sur smartphone n’est décidément pas pour tout le monde…

À l’avenir, davantage de smartphones devraient pouvoir gérer le Navigo dématérialisé

Preuve supplémentaire que le système a encore besoin d’être perfectionné, Île-de-France Mobilités indique que certains modèles de smartphones permettent la lecture des données du passe Navigo même si l’appareil est éteint, tandis que d’autres ne le permettent pas. Il n’est pas non plus possible de transférer les données du passe Navigo si jamais on change de carte SIM alors que l’abonnement Navigo est actif. De même, on peut stocker son abonnement soit sur smartphone, soit sur une carte physique… mais pas sur les deux.

Il s’agit donc d’une première étape, le chantier du Navigo sur smartphone a vocation à être poursuivi. Prochaine étape : l’adaptation, d’ici 2021, des portiques de validation pour rendre le système compatible avec l’ensemble des smartphones NFC.










Décideurs

DieselGate : Volkswagen condamnée pour la première fois en France

Stellantis vs Volkswagen : qui est le premier constructeur européen ?

Des voitures « autonomes » sur les routes anglaises en 2021 ?

Joe Biden confirme son intention d’augmenter les impôts des plus riches