Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

Le moral des Français au plus haut niveau




Mickaël Bazoge
06/01/2018

Les ménages français ont le moral au beau fixe. Le mois de décembre marque un niveau particulièrement élevé que l'on n'a plus retrouvé depuis des années, si on exclut les mois des élections présidentielles. En revanche, le chômage reste une préoccupation majeure.


En décembre, l'indice du moral des ménages s'établit à 105. Un haut niveau qui intervient alors que l'indicateur a baissé depuis le mois de juin et l'élection d'Emmanuel Macron à l'Élysée (l'indice pointait à l'époque à 108, du jamais-vu depuis dix ans). Il est courant de voir le moral des ménages  augmenter fortement après une élection majeure, mais si l'on excepte les mois ayant suivi les présidentielles de 2017 et de 2007, le niveau de décembre est du jamais-vu depuis 2002. Quoi qu'il en soit, il est aussi bien plus élevé que la moyenne longue période qui est de 100.

L'indice de décembre augmente de deux points par rapport au mois de novembre, pour lequel l'Insee a revu son estimation en la rehaussant d'un point, à 103 donc. La confiance des ménages français est donc à des niveaux très importants, ce qui est de bon augure pour la consommation dans les prochains mois, et pour le soutien à la croissance. De quoi espérer de bons résultats pour 2018.

Tout n'est cependant pas rose. Le chômage préoccupe toujours autant les Français. Pire, les craintes augmentent de deux points en décembre, mais celles-ci avaient fortement chuté en novembre (de 7 points). Le niveau reste toutefois en-deçà de sa moyenne longue période. Les ménages affichent également un plus grand optimisme pour leur niveau de vie à venir (+1 point) et même passé (l'impression d'avoir mieux vécu qu'auparavant) : le solde d'opinion sur ce plan augmente de 7 points.


Tags : moral