Carnets de l'Economie

Le créateur du Botox a été acheté pour 63 milliards de dollars




Olivier Sancerre
26/06/2019

Le créateur du Botox, le labo Allergan, a été avalé par AbbVie, autre poids lourd du secteur de la pharmacie. À un prix qui donne le vertige : 63 milliards de dollars.


Dans le secteur de la pharmacie, les fusions/acquisitions de grande ampleur sont monnaie courante. Celle-ci frappe par la somme investie : le labo américain AbbVie va en effet mettre la main sur Allergan pour 63 milliards de dollars. Une opération qui valorise l’action d’Allergan de 45% par rapport à son cours de lundi, soit 188,24 dollars par titre. Le bénéfice ajusté par action devrait croître de 10% dès la première année de finalisation de l’opération. La nouvelle entité sera dirigée par le PDG d’AbbVie, Richard A. Gonzalez.

 

La fusion va donner naissance à un nouveau géant du secteur pharmaceutique, qui aura une activité dans 175 pays et qui génèrera un chiffre d’affaires de 48 milliards de dollars. Cette acquisition intervient à point nommé pour les deux groupes. Allergan est en effet à l’origine de l’Humira, un médicament utilisé dans le traitement de huit maladies inflammatoires chroniques dont la maladie de Crohn et la polyarthrite rhumatoïde. Il s’agit du médicament qui génère le plus fort chiffre d’affaires du marché, mais sa molécule va tomber dans le domaine public sous peu.

 

Quant à Allergan, le labo a créé le fameux Botox qui, depuis 30 ans, lisse les rides. Mais la concurrence affute ses armes. Ensemble, les deux laboratoires vont pouvoir face plus facilement à leurs futures difficultés, tout en réalisant des synergies et en bénéficiant d’une force de frappe marketing et commerciale renouvelée.



Tags : pharmacie















Réflexions
La Revue de Management et de Stratégie est une revue académique, 100% en ligne, spécialisée en sciences de gestion.