Carnets de l'Economie

La SNCF subit une baisse de ses réservations de 55% pour Noël




Olivier Sancerre
18/11/2020

Personne ne peut dire à quoi ressembleront les fêtes de Noël cette année, étant donné le contexte sanitaire. Dans ces circonstances, les Français se montrent frileux pour réserver des billets à la SNCF.


Situation sanitaire incertaine

Sur le front sanitaire, la situation semble s'arranger quelque peu à en croire Olivier Véran. Et la possibilité d'ouvrir les commerces avant le 1er décembre flotte également dans l'air, signe d'un contexte qui s'améliore. Mais la seconde vague est toujours active et les cas de contamination ainsi que les hospitalisations sont toujours très importants. C'est la raison pour laquelle les Français ne se précipitent pas pour réserver des billets de train pour Noël, suivant en cela la déclaration de Jean Castex : durant une conférence de presse jeudi dernier, le Premier ministre avait annoncé qu'il était encore trop tôt pour réserver un train.

Conséquence directe de cette situation : les réservations sont logiquement en forte baisse. Europe 1 rapporte que la SNCF accuse 55% de retard par rapport à un mi-novembre classique. Habituellement, l'ouverture des réservations de Noël début octobre provoque une poussée de fièvre sur le site web de l'entreprise. Rien de tel cette année, pour les raisons que l'on sait. Le groupe public fait néanmoins contre mauvaise fortune bon cœur en multipliant les facilités pour les clients.

100% des trains sont réservables

Ainsi, tous les billets peuvent être remboursés sans condition en cas d'annulation. Si les conditions sanitaires sont au rendez-vous, l'offre de trains sera normale et 100% du trafic sera assuré. Tout cela n'est cependant pas suffisant pour rassurer les voyageurs qui préfèreront peut-être rester chez eux pour Noël, ce qui serait d'ailleurs un moyen d'éviter de nouvelles contaminations.

Jean-Baptiste Djebbari, le ministre délégué aux Transports, a voulu donner une perspective. Devant les caméras de BFM TV, il a expliqué que le feu vert du gouvernement pour l'organisation de Noël sera donné « à compter de mi-décembre ». Jusqu'au 4 janvier, la SNCF serait en mesure de faire circuler 100% de ses trains : « je leur ai demandé d'ouvrir à la réservation tout de suite de manière à donner de la présivibilité ». Il rappelle également que la totalité des trains sont ouverts à la réservation, « évidemment ils sont échangeables et remboursables sans frais jusqu'au dernier jour ».


Tags : SNCF








Décideurs

La Cnil épingle Carrefour pour des manquements au RGPD

Black Friday : le report n’interdira pas les promotions sur Internet

Bridgestone ferme le site de Béthune

Le gouvernement veut une réforme de la Contribution à l’audiovisuel public