Carnets de l'Economie

La SNCF devrait renouer avec les bénéfices au premier trimestre 2014 selon son PDG




28/07/2014

Malgré la grève de dix jours qui a frappé la SNCF en juin 2014, la société de transports ferroviaires devrait renouer avec les bénéfices durant le premier semestre de l’année, laissant derrière elle une mauvaise année 2013 lorsque les comptes du groupe sont finis dans le rouge. Les comptes officiels devraient être publiés jeudi 31 juillet 2014 mais Guillaume Pépy, PDG de la SNCF, s’est avancé ce lundi 28 juillet 2014 sur France 2.


cc/flickr/cklx
cc/flickr/cklx
En 2013 la SNCF avait vu ses comptes passer dans le rouge notamment à la suite d’une forte dépréciation de la valeur de son parc TGV qui commence à vieillir. Cette dépréciation, qui a pesé 1,4 milliard d’euros sur les comptes définitifs, avait entraîné une perte nette de 180 millions d’euros pour le groupe.
 
Guillaume Pépy rassure donc les investisseurs pour l’année 2014 annonçant déjà un bénéfice pour le premier semestre 2014 alors même que celui-ci a été frappé par la longue grève des cheminots qui luttaient contre la réforme ferroviaire.
 
La dizaine de journées de mobilisation ont coûté « 170 millions d’euros » au groupe soit « l’équivalent de dix trains tout neufs par exemple pour l’Ile-de-France » a tenu à souligner Guillaume Pépy sur France 2.
 
Mais malgré cela, le chiffre d’affaires de la SNCF pour le premier trimestre 2014 s’étant établi à 7,9 milliards d’euros en hausse de 0,8% et la croissance s’étant confirmée le premier semestre de l’année 2014 devrait être positif si bien que le président du groupe estime que la dette de la SNCF « est plutôt en décroissance qu’en augmentation ».
 
La SNCF prépare également la libéralisation du marché du transport ferroviaire prévue en France pour 2017 lorsque le pays s’adaptera aux normes européennes. Pour ce faire, le groupe est en train de réaliser des essais avec des prix plus bas selon les régions afin de voir l’impact sur le trafic et, à terme, être concurrentiel envers les autres compagnies qui feront leur apparition sur le territoire.
 










Décideurs

DieselGate : Volkswagen condamnée pour la première fois en France

Stellantis vs Volkswagen : qui est le premier constructeur européen ?

Des voitures « autonomes » sur les routes anglaises en 2021 ?

Joe Biden confirme son intention d’augmenter les impôts des plus riches