Carnets de l'Economie

Les Carnets de l'Economie

La SNCF a besoin de 1 000 conducteurs cette année




Mickaël Bazoge
27/01/2018

La SNCF a besoin de conducteurs. Beaucoup : le groupe ferroviaire a l'intention d'embaucher 1 000 conducteurs en CDI, qui s'ajouteront à des effectifs qui comptent 148 000 salariés.


La SNCF veut embaucher 566 conducteurs d'ici le mois d'avril. Des professionnels qui ne se trouvent pas aussi facilement, c'est pourquoi l'entreprise a mis en place des formations en ligne : quatre séquences de deux heures chacune ; chaque module est sanctionné par un quiz pour vérifier la bonne compréhension du cours par le candidat. Ce n'est pas tout, évidemment : ces cours en ligne sont suivies par des formations plus longues et plus complètes, qui durent de quatre à douze mois. Celles-ci alterneront théorie et pratique.

La SNCF a mis en place huit campus partout en France pour accueillir et former les apprentis conducteurs. Des centaines de conducteurs sortent de ces écoles chaque année. Pour tenter sa chance, il faut tout d'abord être titulaire d'un CAP, BEP ou un bac (jusqu'à bac + 3), remplir un dossier (sans examen d'entrée), et passer un premier entretien au téléphone. La formation en ligne, qui est gratuite, permet de mettre le pied à l'étrier et toutes les chances de son côté si on est motivé.

Il faut savoir que les apprentis sont rémunérés 20 000 euros brut par an pendant la formation, puis que le métier débute à 29 000 euros brut. Au bout de dix ans de carrière, on peut compter sur un salaire de 38 600 euros brut. La SNCF, ce ne sont pas que des conducteurs : le groupe fait travailler de nombreux corps de métier et envisage l'embauche de 5 500 personnes cette année.


Tags : sncf