Carnets de l'Economie

L'insécurité plombe l'attractivité de la France




Aurélien Delacroix
07/02/2024

L'attractivité de la France aux yeux des investisseurs étrangers connaît un recul pour la deuxième année consécutive, révèle le dernier baromètre des Conseillers du commerce extérieur. Cet indice, qui avait atteint un sommet en 2020, subit notamment l'impact de la perception de la sécurité dans le pays, malgré des améliorations dans certains secteurs clés.


Indicateurs préoccupants pour l'attractivité de la France

Selon le dernier rapport annuel des Conseillers du commerce extérieur, basé sur une enquête auprès de 1.600 membres du réseau à l'international, l'indice d'attractivité de la France est en recul, tombant à 60 sur 100, soit un niveau comparable à celui de 2017. Ce déclin est principalement attribué à une forte dégradation de la perception de la sécurité, avec une chute importante du critère de sûreté des personnes de près de 12 points, atteignant 56 sur 100. 

Cette baisse de la sécurité, exacerbée par des événements tels que les protestations contre la réforme des retraites, les émeutes et la menace terroriste, survient à un moment critique, juste avant les Jeux olympiques et paralympiques, où les questions de sécurité sont primordiales.

L'étude souligne également un recul généralisé des autres critères d'évaluation comme l'environnement culturel et la qualité de vie, indiquant une détérioration de l'image de marque de la France. Ces tendances sont observées avec une sévérité particulière en Asie-Pacifique, Amérique du Nord et l'Eurasie, tandis que l'Amérique Latine, l'Afrique et l'Océan indien affichent les niveaux d'attractivité les plus élevés.

Des points positifs malgré tout

Néanmoins, le rapport n'omet pas de relever des avancées positives. Les efforts du gouvernement pour simplifier les démarches administratives, réduire les impôts de production et soutenir l'innovation et l'industrie reçoivent une approbation massive de la part des sondés. Ces mesures semblent porter leurs fruits, notamment dans le secteur industriel, où la France continue de se démarquer de ses voisins européens, à l'exception notable de l'Espagne et de l'Allemagne. L'écart de compétitivité entre la France et l'Allemagne se réduit significativement.

L'enquête met en avant une amélioration des critères traditionnellement faibles comme la fiscalité, la charge administrative et le coût du travail, qui, bien qu'en baisse cette année, restent à des niveaux supérieurs à ceux de 2017. La France se distingue également par sa position relative supérieure à celle de pays comme l'Italie, la Belgique, et désormais les Pays-Bas, grâce à une compétitivité accrue.

Ce baromètre 2024 des Conseillers du commerce extérieur met en lumière les défis complexes auxquels la France doit faire face pour maintenir et améliorer son attractivité auprès des investisseurs étrangers. La sécurité, l'environnement culturel et la qualité de vie apparaissent comme des axes critiques à améliorer pour renforcer l'image de marque du pays.










Décideurs

Nvidia : capitalisation record, Google et Amazon battus

Crédits toxiques : BNP Paribas solde le conflit Helvet Immo

Taux d'usure 2024 : la fin de la mensualisation ?

Titres-Restaurant : les règles changent à nouveau en 2024







International


Réflexions