Carnets de l'Economie

L'éthique des entreprises numériques




La Rédaction
24/05/2012

L’économie numérique est aujourd’hui en plein essor et tous les secteurs sont concernés. La dématérialisation des relations professionnelles et sociales entraine des changements dans les entreprises qui voient dans le numérique un énorme potentiel de croissance. Le comportement des consommateurs change à une vitesse effrénée et les exigences de ces deniers sont de plus en plus fortes, basées sur les solutions qu’offre le numérique.


L'éthique des entreprises numériques
Dans la course au gain de part de marché numérique, les données sont la base du système de fidélisation et de prospection. Récoltées auprès des clients et prospects au travers de questionnaires dans le processus « Lead To order », ces données posent un problème d’éthique en raison de leur caractère personnel. En effet elles pourraient être utilisées abusivement, portant ainsi atteinte au respect de la vie privée.

Les enjeux du numérique

Le marché du numérique est indéniablement un secteur d’avenir qui pousse les entreprises à revoir leur modèle économique pour rester dans la course. Cependant,  les mutations économiques et sociales contraignent les entreprises numériques à s’adapter à une nouvelle forme de développement, car dorénavant la RSE doit faire partie de leur stratégie. Les usages sociaux se confondant dans les milieux, professionnel et personnel, les données au cœur des échanges numériques sont à la fois importantes et potentiellement dangereuses dans la mesure où elles peuvent faire l’objet d’une atteinte aux libertés individuelles. C’est donc dans la transparence de l’organisation et du traitement de l’information que l’éthique de l’entreprise aura un impact positif sur la confiance des clients, prospects et collaborateurs. En effet, les internautes peuvent être démotivées dans l’acte d’achat, car la dématérialisation entraine la méfiance. L’image d’une entreprise forte et responsable favorise donc sa croissance. C’est pourquoi l’éthique doit être au centre des préoccupations des entreprises numériques. 
 
Croissance et éthique

À l’heure du succès des réseaux sociaux, les usagers du numérique qui s’émancipaient par le partage de leurs informations personnelles, se retrouvent aujourd’hui dans une situation portant préjudice à leurs libertés individuelles. Dans l’effervescence des réseaux sociaux, qui a entrainé une baisse de vigilance quant aux emplacements numériques où étaient échangées leurs informations personnelles, les internautes se retrouvent exposés au non-respect de leur intimité. Ce phénomène entraine la mise en place de contraintes sécuritaires qui peuvent être nuisibles aux entreprises, car rejetées par les usagers. L’éthique de l’entreprise numérique doit donc être mise en avant afin de rassurer les usagers sans pour autant leur imposer des contraintes qui vont à l’encontre de leurs habitudes. Les technologies ont évolué dans le sens technique en délaissant la responsabilité sociétale, une erreur stratégique, car en pensant à l’éthique de son entreprise numérique, un chef d’entreprise favorise sa croissance et sa pérennité. Pour s’engager dans une RSE numérique, les risques liés aux échanges de données doivent êtres pris en considération aussi bien que la création d’emplois à valeur ajoutée. Le numérique contribue à la transformation des sociétés, et l’état y participe par la mise en place du Conseil du numérique qui créera des labels et responsabilisera les entreprises. 










Décideurs

La CLCV demande le maintien des tarifs réglementés du gaz

RATP : la grève des conducteurs s’annonce suivie, le trafic « très perturbé »

Canal+ conforté par la justice dans son conflit avec TF1

CVAE : la taxe supprimée, mais en deux fois