Carnets de l'Economie

L’assurance-vie souffre encore en juillet 2020




Paolo Garoscio
01/09/2020

Si durant le confinement et, d’une manière générale durant la crise de la Covid-19, les Français ont réussi à mettre beaucoup d’argent de côté, tous les produits d’épargne ne sont pas logés à la même enseigne. Le Livret A est sans aucun doute le grand gagnant, malgré un taux d’intérêts au plus bas. L’assurance-vie, de son côté, cumule les mois de décollecte.


Juillet 2020 : un nouveau mois dans le rouge pour l’assurance-vie

Pixabay/nattanan23
Pixabay/nattanan23
Alors qu’elle a été pendant quelques années bien plus prisée que les livrets A et LDDS, l’assurance-vie connaît une période de désamour de la part des Français… et la crise de la Covid-19 n’aura pas amélioré la situation. Les données de la Fédération Française des Assurances (FFA), dévoilent en effet que le mois de juillet 2020 s’est clos avec une collecte négative… comme les mois précédents.

Si les Français ont déposé 10,4 milliards d’euros sur les contrats d’assurance-vie ouverts en France en juillet 2020, selon les données publiées mardi 1er septembre 2020, ce montant reste inférieur à celui de juillet 2019 lorsque les dépôts avaient atteint 13,4 milliards d’euros. Mais, surtout, en juillet 2020 les retraits ont dépassé les dépôts, atteignant 10,9 milliards d’euros. De quoi clore le mois en négatif de 500 millions d’euros.

Des milliards retirés des assurances-vie depuis le début de l’année

La décollecte de juillet 2020 s’inscrit dans la tendance, entamée avec le confinement en mars 2020 : en juin ce sont 700 millions d’euros de collecte négative qui avaient été enregistrés, tandis que les mois de mars, avril et mai avaient connu des retraits pour près de 2 milliards d’euros chacun. En particulier, selon la FFA, ce sont les contrats en euros, qui rapportent moins de 1% par an mais qui présentent un risque quasi-nul, que les Français sont en train de vider.










Décideurs

DieselGate : Volkswagen condamnée pour la première fois en France

Stellantis vs Volkswagen : qui est le premier constructeur européen ?

Des voitures « autonomes » sur les routes anglaises en 2021 ?

Joe Biden confirme son intention d’augmenter les impôts des plus riches