Carnets de l'Economie

L’OPEP+ valide une augmentation de la production




Paolo Garoscio
02/04/2021

La réunion de l’OPEP, le Cartel de l’Or noir, et de ses alliés, regroupés sous le nom d’OPEP+, du jeudi 1er avril 2021 s’est conclue sur une bonne surprise : les pays membres de l’organisation ont validé le principe d’une augmentation de la production journalière de pétrole. Une décision qui répond à une demande croissante de brut sur fonds de relance de l’économie.


Reprise de l’activité et de la consommation de pétrole

Pixabay/generatorpowerproducts
Pixabay/generatorpowerproducts
Les revenus tirés du pétrole ont fortement chuté en 2020, la pandémie ayant stoppé net l’activité industrielle et cloué au sol les avions. De quoi faire chuter le prix du baril à des niveaux historiquement bas, contraignant l’Arabie Saoudite et ses alliés, qui tirent la majorité de leurs finances publiques de l’exploitation de pétrole, à réduire drastiquement la production afin de faire remonter le cours du brut en Bourse.

Mais depuis le début de l’année 2021, et surtout depuis mars, le cours du brut s’est stabilisé au-dessus de 60 dollars le baril. Pas encore suffisant pour assainir les comptes publics des États de l’OPEP mais suffisant pour redonner de la confiance. D’autant plus que la vaccination avance et que l’économie, et donc l’activité industrielle, repart.

Une hausse progressive de la production entre mai et juillet 2021

Cette confiance en la fin de la situation sanitaire a permis à l’OPEP+ de trouver un accord sur une augmentation progressive de la production de brut. Elle devrait permettre, à l’horizon de juillet 2021, de proposer sur les marchés 2 millions de barils de brut de plus par jour. De quoi stabiliser les prix voire les faire légèrement reculer.

La production de brut restera toutefois basse, par rapport à 2019 : en 2020, les coupes dans la production ont été nombreuses, au point de faire chuter de près de 8 millions de barils par jour le pétrole disponible sur le marché.










Décideurs

Le FMI relance l’idée de taxer les riches pour payer la crise

Norvège : le fonds souverain conditionne ses investissements à la parité

Ferrari augmente le bonus pour ses salariés de 2.100 euros

Tesla : des milliers de fichiers confidentiels volés







International
Daily news and analysis for corporate & political leaders